Partagez | .
 

 MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Sexe : Féminin Messages : 118
Date d'inscription : 27/04/2018
Âge : 14
Localisation : Terré chez moi
Emploi/loisirs : Les animes, mon ordi et les oiseaux
Humeur : Comme d'habitude

MessageSujet: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Mer 26 Sep - 15:10

Synopsis :

Un pays dirigé d'une main de fer par un dictateur, un pays qui souffre... Il n'en faut pas plus pour que la MS mette le nez dans cette sombre affaire. Vous allez suivre le récit d'un duo au courage et à la détermination remarquables, aimés par certains, détestés par d'autres, mais qui a sûrement marqué à sa façon l'histoire d'Hawn City.



Histoire DOP inventée et écrite par Sejins et Manchot.






Veuillez ne pas nourrir les manchots:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 118
Date d'inscription : 27/04/2018
Âge : 14
Localisation : Terré chez moi
Emploi/loisirs : Les animes, mon ordi et les oiseaux
Humeur : Comme d'habitude

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Mer 26 Sep - 15:10

Prologue :


OST : https://www.youtube.com/watch?v=n4hd-N-mW8Q

Hawn City. Ce pays est un des plus connus au monde. Capitale de la mode, c’est également là-bas que l’on trouve le plus de passionnés francophones de mangas et d’animes. Ce beau pays accueille chaque année des milliers de touristes, cependant, cette région utopique cache une face immergée encore plus sombre que le marché noir d’Ice Tea Suisse.

Le responsable de ce fléau ? Red, alias Natsu, qui n’est autre que le président de cette ville. Un horrible dictateur qui se garde bien de montrer aux touristes toutes les immondices que sa cité accueille. C’est un fou dangereux, drogué à l’Ice Tea et qui en plus de ça, a réussi à rallier à sa cause les plus grands génies modernes. Avec eux, il forme le conseil de Cat’s Eye, censé diriger la ville. En réalité, les seules fois où ils se réunissent, c’est pour jouer au poker et parier des sommes astronomiques, notamment grâce à la fameuse Baku Corporation et l’immense domaine Carpenter. Cependant, le Conseil n’est pas le seul à avoir du pouvoir. Le président Red a séparé sa ville en 13 quartiers, 13 Districts. Et à la tête de chacun, il a placé une personne qu’il estime digne de confiance. Il n’a jamais hésité à tuer ceux qui le dérangeaient. Toute personne considérée comme étant nuisible était exécutée sur ordre de Red (ce n’est évidemment pas la peine de préciser qu’il n’y avait pas de procès). Ainsi des centaines voire des milliers de personnes sont mortes, incluant tous ceux qui ont un jour tenté de renverser cette tyrannie, ceux qui ont trahi le président et même sa tendre et aimante épouse, Calliope. Ainsi depuis que cette ville existe, ceux qui sont nés avec une cuillère en argent dans la bouche ont une vie de rêve, tandis que ceux qui ne sont pas millionnaires naissent et meurent dans des quartiers semblables à des bidonvilles. Mais le mouvement de rébellion prend de plus en plus d’ampleur parmi les citoyens défavorisés et même si personne n’ose agir à cause des caméras qui sont placées dans toute la ville, le peuple est prêt à se battre si l’occasion se présentait à lui.






Veuillez ne pas nourrir les manchots:
 


Dernière édition par Manchot le Jeu 27 Sep - 15:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 118
Date d'inscription : 27/04/2018
Âge : 14
Localisation : Terré chez moi
Emploi/loisirs : Les animes, mon ordi et les oiseaux
Humeur : Comme d'habitude

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Mer 26 Sep - 15:10

Chapitre 1 :


-Salut Sejins ! Comment ça va ?
-Salut Manchot. Je ne suis pas au meilleur de ma forme on va dire. La présidente Hanyu du District 4 est encore venue se moquer de moi pour se rassurer. Je ne la pardonnerai jamais.
-Ne t’inquiète pas. Tu auras l’occasion de te venger un de ces jours.
-Ha ha ! Manchot ma partenaire de crime !
-À votre service ! la dénommée Manchot se mit au garde à vous face à son interlocuteur, Sejins.
-On va créer notre propre entreprise ! MS, Manchot et Sejins, Murder Services !
-Ouais, bonne idée ! Le président sera sans doute un bon client !
-Euh non, lui il est intouchable à priori. Trop bien protégé.
-Oui mais c’est lui qui va nous donner des requêtes de meurtre !

-Ah oui d’accord, vu sous cet angle…
-Il ferait tout pour conserver son poste…
-Tout à fait ! Cet être est ignoble, mais ce serait une excellente porte de sortie pour nous ! Seulement il faudrait veiller à ne pas être le dindon de la farce à la fin. S’il voit qu’on est trop forts, il engagera des tueurs de tueurs, des Killer Hunters.
-Ça ou il utiliserait une de ces horribles manigances pour nous forcer à nous entretuer.
-Jamais de la vie. La base de notre travail c’est la confiance.

-Oui, mais ça nous donnerait une occasion en or pour renverser le président !
-C’est vrai ça ! T’es une génie ! Par contre il ne faut pas qu’on nous entende, sinon, tu sais ce qui arrivera…


OST : https://www.youtube.com/watch?v=r2Z88DK4EhE
Sejins emmena donc Manchot dans un lieu secret, là où on ne risquait pas d’entendre leurs propos.
-On pourrait renverser le tyran qui nous opprime Manchot ! Il faut qu’on crée un plan !
-J’en suis mais… Comment veux-tu qu’on fasse ?

-On va devoir s’infiltrer. Qui de nous deux s’en charge ? Ce serait plus crédible avec moi, non ?
-Je ne sais pas, peut-être, mais en même temps je suis le manchot de compagnie de la présidente du District 13, White Wind. Elle aussi il faut la surveiller. La légende raconte qu’elle dirige Hawn City dans l’ombre.
-Ça se tient aussi.
-Tu n’auras qu’à surveiller le président Red, quant à moi je me chargerai de White. Et je pourrais tenter de rallier Smouky le chien Portugais de White à notre cause !
-C’est parfait hihihi !
-Passons aux choses sérieuses. Red a-t-il une botte secrète ? Une arme qui puisse compromettre notre plan ?
-Tout d’abord il y a ses caméras qui filment chaque recoin de chaque District. Ensuite il a une garde rapprochée qu’on ne voit qu’en temps de guerre. Quant à son arme… Il pourrait faire exploser un pays entier avec. Et lui serait installé tranquillement dans son bunker privé. Voilà, tu as tout.
-Et pour White ? À part son chantage à propos de The 100 ?

-On dit d’elle qu’elle aurait le pouvoir de s’insinuer dans ton esprit et de te rallier à sa cause. En effet, elle possède la connaissance.
-Pour nous rallier à sa cause elle utilise des cookies n’est-ce pas ?
-Oui mais pas que. Elle a plusieurs stratégies.

-Ne t’inquiète pas pour moi à ce niveau-là. Je suis parfaitement immunisée à ses spoils puisque White s’amuse à déblatérer la fin de toutes les œuvres qu’elle connaît lorsqu’elle s’ennuie. Et puis, tant que ce n’est pas du poisson cru ou du chocolat, je suis incorruptible.
-Ça marche. Je ferais attention à ces deux éléments si je lui rends visite. Le spoil je suis vraiment très faible à ça.
-Maintenant la grande question va être : Quels sont leurs points faibles ?
-La présidente du District 13 connaît tout de ce monde à l’exception d’une seule chose. Sais-tu laquelle ?

-Non, quoi donc ?
-La mort pardi ! Ce qu’il se passe après… Elle voudra forcément l’expérimenter ! Tu t’y connais bien, c’est un moyen efficace de la piéger.
-Je ne m’y connais qu’au niveau théorique, mais je devrais pouvoir la convaincre.

-Je compte sur toi. Au pire tu improviseras.

-Quant à Red… Il déteste qu’on touche à ses biens.
-Exact mais c’est trop risqué avec les caméras. J’ai mieux.
-Vas-y ?

-On va le prendre à son propre jeu. Au sens propre et au sens figuré ha ha ! Il faudra le défier dans un combat Pokémon qui décidera de la mort d’un des deux concurrents. Fufufu.

-Tu veux dire comme dans Kakegurui ?

-EXACTEMENT !
-C’est vrai qu’il aime prendre des risques.

-En effet. C’est un président fier. Toujours disponible pour prouver sa puissance.
-Sur le papier c’est un plan infaillible. Seulement… Et si White refuse de mourir ? Et si Red gagne le combat Pokémon ? Et si il a vent de notre plan ? Il s’en prendra à ta famille… Afin de nous briser psychologiquement avant de nous tuer.
-Je sais c’est très risqué. Mais c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour l’instant.
-Tu serais prêt à risquer la vie de ta fille pour cette cause ?
-Il faudra emmener Iri dans un endroit sûr avant l’exécution de notre plan. À l’extérieur de la ville, à l’extérieur des Districts, en dehors de tout chaos.
-Et ta femme, Péro ? Tu crois qu’elle restera du côté de Red ?
-Je ne sais pas, je n’y avais pas pensé… Tu proposes quoi ?

-Je ne sais pas, c’est toi qui la connais le mieux. Penses-tu pouvoir la convaincre de se rebeller ?
-Il faut que je me remue les méninges. Qu’est-ce que Péro aime par-dessus tout ?...
-Le thé ?
-Red aussi, donc ça ne marchera pas. Sinon elle aime les mangas et les loups.
-Les loups… L’animal préféré de White.

-Oui, elle a donc des attaches un peu partout. Par contre j’ai trouvé un truc qu’elle déteste : les insectes. Mon idée est donc de la prendre par ses points faibles.
-Tu penses qu’on doit s’y prendre de cette manière ? Un ennemi de moins c’est un allié de plus…

OST : https://www.youtube.com/watch?v=pI7Jc-fSQQ8
Soudain une voix retentit, retransmise par un haut-parleur placé on ne sait trop où, mais il semblerait que le président Red soit extrêmement prévoyant… Ou alors il avait des haut-parleurs en trop et il ne savait pas où les mettre.
« Je sais qu’il y a quelqu’un dans cet endroit reculé et désert. Mes micros ont capté les mots « points faibles » dans votre discussion. Vous avez intérêt à fournir une très bonne explication, sinon vous serez fusillés sur le champ pour rébellion. Vous avez quinze secondes. »
Sejins prit immédiatement la parole.
-Ne vous approchez pas Président Red, nous préparons votre fête d’anniversaire surprise, vous ne devez pas savoir ce que l’on vous réserve pour l’occasion ! Et si nous avons parlé de points faibles c’était pour dire que vous étiez très friand de certaines choses !

« Très bien. Dans ce cas, je me retire. J’espère que vos cadeaux seront bien, sinon je vous ferai fusiller tout de même. »
Sejins poussa un soupir et reprit la discussion à voix basse, sourire aux lèvres.
-Il est trop mignon quand il fait ça quand même.
-J’ai profité de l’interlude pour recopier notre plan. Je l’ai codé en morse aussi.
-GÉ-NIAL ! La MS & Co au top !
-Il faut bien ça pour prendre le pouvoir !
-Tu as raison hihihi !

***
OST : https://www.youtube.com/watch?v=7bHE3Z4Ujzk

Manchot et Sejins retournèrent ensuite dans leurs Districts respectifs. C’est ainsi que naquit la MS qui devint rapidement le symbole de la rébellion contre Red le tyran. À cet instant de l’histoire il est important de faire un peu de background.
Sejins est un aristocrate. Un membre du Capitole, le terrain de jeu du Président. Il est également l’heureux papa d’une jeune fille, Irisia et l’époux de Perona. Sejins ne s’était pas vu attribuer le contrôle d’un District, cependant le président avait confiance en lui et Sejins avait une place de choix dans le Capitole.
Manchot a eu moins de chance dans sa courte vie. Elle errait dans le District 13 sans but précis jusqu’au jour où la présidente White lui a tendu la main. Dans son extrême bonté de Déesse du savoir, elle avait aidé une âme en peine. (Enfin elle voulait juste agrandir sa collection pour son zoo, mais comme ceci est un texte à la forte influence Whitiste, on modifie un peu l’histoire). Ainsi Manchot était devenue le manchot de compagnie de White.

OST : https://www.youtube.com/watch?v=bOEtdzwfK58

Qu’est-il arrivé pour que ces deux personnes en viennent à vouloir renverser le pouvoir ?
Sejins veut protéger sa famille. Il sait très bien quel monstre est le Président et il nourrit envers lui une rage profonde. Il a peur qu’un jour, le tyran fasse du mal à sa famille et surtout à Irisia, qui est ce qu’il a de plus précieux.
Quant à Manchot, c’est seulement parce que le chat du président a un panier plus grand que sa niche.
Ces deux personnes se sont rencontrées grâce un alignement de circonstances assez stupéfiant, mais on va laisser la logique un instant parce que sinon on ne fera pas avancer le scénario. C’était lors d’une partie de poker du Conseil de Cat’s Eye. La présidente White avait évidemment été invitée pour l’occasion et comme elle n’avait trouvé personne pour garder ses animaux pendant son absence, elle les avait amenés au Capitole. Manchot avait réussi à s’enfuir, on ne va pas se demander comment maintenant, et elle été tombée par hasard sur Sejins qui observait la partie de poker à travers la fenêtre. C’est ainsi qu’ils ont engagé la conversation pour la première fois et qu’ils en sont venus à s’allier contre le terrible Président.






Veuillez ne pas nourrir les manchots:
 


Dernière édition par Manchot le Jeu 27 Sep - 16:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 118
Date d'inscription : 27/04/2018
Âge : 14
Localisation : Terré chez moi
Emploi/loisirs : Les animes, mon ordi et les oiseaux
Humeur : Comme d'habitude

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Mer 26 Sep - 15:11

Chapitre 2


OST : https://www.youtube.com/watch?v=fdrZIUSkRO8

La cible de la MS était avant tout Natsu le dictateur, cependant, Manchot se méfiait de White. Quelque chose chez elle n’allait pas. Elle était très gentille, trop en réalité. Rien ne l’énervait jamais. En tant qu’animal de compagnie, Manchot pouvait l’observer en permanence. Eux seuls pouvaient avoir l’occasion de voir son vrai visage. En effet, ils assistaient au quotidien de la présidente du District 13, ce qu’elle cachait à tous ses semblables, eux y avaient accès. Mais même seule, White restait parfaite. Elle devait attendre gentiment son heure. Le moment où elle parviendrait à prendre le trône de Red. Et alors elle prendrait sa place de tyran. Peut-être même était-elle pire que le président actuel. Manchot n’avait rien à lui reprocher, pour ne pas dire qu’elle l’appréciait beaucoup, mais elle était décidée à la tuer elle aussi si elle se mettait en travers de la route de la MS.

***
OST : https://www.youtube.com/watch?v=XvkM10OnUP4

-White Wind ?
-Que désires-tu, Manchot ?
-Est-ce vrai que ce monde n’a aucun secret pour toi ?
-La seule chose que je sais, c’est que je ne sais rien.
-On dit de toi que tu es la meilleure littéraire du monde.
-Je suis une enfant du monde et une enfant de culture, mon savoir touche autant la littérature que la science.

-Je me doute. Mais ton savoir est-il infini ? Possèdes-tu les connaissances que seul un dieu peut avoir ?
-Précise ta pensée.
-Sais-tu ce qu’il y a après la mort ?
-Non. Et jamais je n’aurai la prétention de comparer mes connaissances à celles que pourraient avoir un dieu, si tant est que cette entité existe bel et bien.
-Tu ne veux pas expérimenter cela ? Un simple geste pourrait te donner accès à tout ce que tu ignores encore ! Ne veux-tu pas mourir pour la science ?

-Mon moment n’est pas venu.

-Le savoir n’attend pas !
-Tu serais étonnée.
-Que te reste-t-il à découvrir si ce n’est la mort ?!

-Il me reste la vie.
-Soit. Ce n’est pas moi qui réussirai à te convaincre.
-Je le crains Manchot, je suis incorruptible.

-Dans ce cas j’ai quelque chose à te proposer. Sejins et moi préparons une rébellion contre Red. Voudrais-tu te joindre à nous ?

-Je suis déjà en rébellion contre Nat’ ! Cet imbécile mégalomane ne mérite clairement pas le pouvoir qu’il a. L’ennemie de mon ennemi est mon amie, donc nous sommes d’ores et déjà alliées.
-Même si nos idées ne te plaisent pas ?
-Ah, si vos idées ne sont pas louables alors non !
-Nous voulons placer une nouvelle dirigeante sur le trône d’Hawn City. Une fille noble, juste et aimée du peuple ; si nous réussissons, alors Irisia gouvernera.
-Dans ce cas j’ai deux questions. Est-ce que cette fille désire le trône ?

-Aucune idée, elle n’est pas au courant du plan, ce serait trop risqué pour elle.
-Si elle le veut alors elle ne le mérite pas. Seconde question, est-ce que ce sera bénéfique pour le peuple ?

-Mieux que cette ordure de Red.
-Nan mais l’anarchie est mieux que Nat’, c’est un fait.
-Par conséquent, forcément que c’est bénéfique !
-Mais est-ce qu’on va avoir la même chose ou est-ce qu’on va vraiment avoir mieux ?
-Eh bien… Tout le peuple devra avoir une orthographe irréprochable. Ça ne devrait pas te poser de problèmes, n’est-ce pas White ?

-Ok pour l’orthographe, mais pour le reste ?
-On ne lui a pas demandé ! Comment veux-tu qu’on sache ? De toute façon elle obéira aux ordres de son père. Sejins veillera à ce que ça ne dégénère pas. Comme toi avec Red ?
-Eh bien il faudrait approfondir le projet ! Moi j’ai déjà tout prévu.
-Si tu te dresses face à nous, nous devrons t’éliminer. Que choisis-tu ? « Wonkru or not ? »

-J’ai plus de moyens que vous mes chers. Je suis Wonkru. En fait nan, je suis Commander of Death.

-Des moyens ? As-tu ne serait-ce que des alliés dans cette entreprise ?

-Absolument ! J’ai toute une armée de rebelles.
-Rejoins-nous, nous ne voulons pas de victimes inutiles.
-Tu n’es pas en position de négocier. Mon clan est déjà formé, pas le vôtre.

-Eh bien nous éradiquerons ton armée si c’est nécessaire. Et bien plus vite que tu ne le crois.
-Oooh je ne pense pas. J’ai les éléments les plus puissants de mon côté. J’ai le pouvoir du Conseil ainsi que celui du District 13. J’aurais préféré le 12 mais passons. Et surtout, j’ai le bien-être du peuple avec moi.

-Il n’y aura quasiment aucun sang versé si ce n’est le tien.
-Moi je ne compte tuer personne.

-Tu ne parviendras jamais à tes fins dans ce cas. Le Président ne se laissera jamais convaincre.
-Vous finirez par me rejoindre.
-Sejins m’a prévenue. Je sais que tu as un pouvoir de persuasion très puissant. Mais nous te tuerons pour le bien de notre pays puisque tu ne nous laisses pas le choix.
-Déjà n’oublies pas que tu es mon manchot de compagnie.

-Ah ouais c'est vrai... Mais rien ne m’empêche d’avoir mes propres idées White Wind !
-Tout à fait. Je suis pour le libre arbitre. C’est d’ailleurs l’idée la plus importante de ma religion, le Whitisme. N’aies donc aucune crainte à t’exprimer librement en ces lieux.

-Il n’y a pas de match à arbitrer, épargne-moi ces belles paroles. N’interfère pas dans nos plans s’il te plaît, je ne veux pas avoir à te tuer.

-Ce n’est point mon intention, je n’impose mes idées à personne. Tu sais, il existe d’autres moyens que la mort pour arrêter un adversaire.

-Je sais, mais tu refuses nos propositions.
-Retiens bien une chose Manchot. Tout ce que je souhaite, c’est le bonheur du peuple. Si vous agissez pour le bien de tous, alors mon Clan vous soutiendra. S’il s’avère que vos intentions ne sont pas justes, alors nous n’aurons aucune pitié.
-Pourquoi ne rejoins-tu pas notre organisation ? À court terme nos objectifs sont les mêmes : renverser Red.

-Parce que j’ai passé ma vie à fonder mon clan de rebelles, le clan du Typhon. C’est le travail de toute une vie. Je ne peux concevoir à le laisser s’effondrer pour rejoindre une cause à laquelle je ne crois pas entièrement.
-Soit. Puisse le sort t’être favorable, présidente White Wind.






Veuillez ne pas nourrir les manchots:
 


Dernière édition par Manchot le Ven 28 Sep - 19:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 118
Date d'inscription : 27/04/2018
Âge : 14
Localisation : Terré chez moi
Emploi/loisirs : Les animes, mon ordi et les oiseaux
Humeur : Comme d'habitude

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Mer 26 Sep - 15:11

Chapitre 3 :


OST : https://www.youtube.com/watch?v=T_TdHrXKOW4

Ainsi la MS n’était pas le seul mouvement de résistance. Le Clan du Typhon pouvait être un allié de choix tout comme un ennemi redoutable. Et dans cette guerre contre le pouvoir du Capitole, chaque allié comptait. Sejins et Manchot conclurent donc un pacte avec la présidente White et son bras droit, Pikoru. White Wind leur apprit l’identité des membres de la garde personnelle du Président. Il s’agissait d’Ayano, Lucy, Bakura et Hanyu, respectivement présidentes des Districts 1, 2, 3 et 4. Pour s’assurer la victoire, il fallait que le Clan du Typhon et la MS aient ces quatre membres de leur côté. C’était donc leur prochain objectif.

***

White Wind avait décidé de se charger de Bakura qui comptait parmi ses amis proches. Après que la présidente du District 13 eût révélé à son amie quel genre de tyran était Natsu, celle-ci rejoignit le Clan du Typhon ce qui augmenta fortement la puissance de frappe des rebelles puisqu’ils bénéficiaient maintenant des fonds de la richissime Baku Corporation.

Ensuite, ce fut au tour de Pikoru de tenter de convaincre Hanyu. Malheureusement, le système du Président était très profitable à la chinoise et elle refusait de croire l’éminent mathématicien. Pourtant Pikoru avait tout tenté pour la raisonner, mais Hanyu préférait fermer les yeux sur les agissements de Red et continuer à faire tranquillement des Nike dans son usine.

OST : https://www.youtube.com/watch?v=pI7Jc-fSQQ8

Le Grand Président s’était rendu compte des agissements du mathématicien. Il le gardait à l’œil en permanence car Pikoru passait beaucoup trop de temps à son goût en compagnie de White qu’il savait une potentielle menace pour lui. Si deux éléments aussi forts se réunissaient pour le renverser, alors il avait du souci à se faire. Sur le chemin de retour il prit Pikoru par surprise. Il lui avait tendu un piège pour vérifier ses intentions. Alors que Pikoru retournait auprès du Clan du Typhon, les haut-parleurs funestes du Président s’allumèrent dans un signal sonore strident.

« Pikoru, tu as été percé à jour. Nous savons que tu complotes contre moi, le Grand Red. Tu vas être exécuté immédiatement. Adieu. »

C’était du bluff de la part du Président, cependant Pikoru s’y était laissé prendre. En voyant des soldats sortir de derrière les arbres, l’entourer et pointer leurs armes sur lui, il a paniqué. Il a lancé une de ses attaques arithmétiques. Les soldats ont tiré sur Pikoru. Ses dernières pensées allèrent à Hanyu. Il espérait que sa mort ne serait pas vaine. Qu’avec cela, sa bien-aimée comprendrait ses objectifs. Après les détonations assourdissantes, il n’y avait plus que le silence. Puis le rire terriblement peu machiavélique du tyran retentit.

OST : https://www.youtube.com/watch?v=URRw3RsIlJo

Malheureusement, c’est de cet événement dont avait besoin Hanyu pour changer d’avis. Évidemment elle n’était pas au courant que Pikoru avait été exécuté. C’est au bout d’une semaine sans nouvelles de lui qu’elle a décidé de demander à la présidente du District 13 si elle savait ce qui était arrivé à son bras droit. White Wind lui a alors raconté la manière de faire du Président Red. La chinoise, accablée par le chagrin, a donc rejoint les rangs des rebelles par amour pour Pikoru. Elle avait juré de le venger, ce qui n’a pas vraiment plu à la cheffe du Clan du Typhon. Elle était déterminée, mais la perte du matheux a laissé en elle des cicatrices qu’elle gardera toute sa vie. La joie de vivre qui la caractérisait n’était alors plus qu’un lointain souvenir, tout comme le pauvre et dévoué Pikoru qui avait donné sa vie pour cette cause.

Lucy était la suivante sur la liste. Hanyu était très proche d’elle et elle était prête à tout pour faire changer son amie de camp.
-Hanyu, tu es chargée de convaincre Lucy. Sais-tu comment tu vas t’y prendre ?
-Pas encore, mais ne t’inquiète pas White Wind. Elle changera d’avis, de gré ou de force.
-Surtout pas enfin ! Déjà je suis contre la violence, ensuite c’est ton amie et en plus, réfléchis un instant, si tu la forces elle nous trahira et nous serons tous exécutés !
-Alors que proposes-tu, “cheffe” ?
-Y a-t-il un point sensible chez elle dont nous pourrions nous servir pour qu’elle se révolte contre Nat’ ?
-Je ne sais pas… En revanche il y a un point commun que nous partageons tous les trois. Nous adorons tous Kakegurui.
-Est-ce que Lucy aime les jeux d’argent ?
-Eh bien à chaque fois que Nat’ nous convoque pour faire une partie, elle vient. Elle parie souvent de grosses sommes. Pourquoi veux-tu savoir ça Sejins ?
-Alors ça c’est parfait. Tout simplement parce que je viens de trouver ce que tu devras lui dire Han’.

-Parle alors ! Je n’ai pas de temps à perdre. Je dois venger Pikoru et le plus tôt sera le mieux.
-Je sais que Red triche lors de vos parties.
-Comment ?!
-Je l’espionne depuis longtemps. Le jour où j’ai rencontré Manchot j’ai assisté à votre partie depuis la fenêtre. Il se trouve que j’étais juste derrière Red donc je pouvais voir ses cartes. À la manière dont il jouait, il connaissait forcément les vôtres. Et puis j’ai remarqué. Derrière chacun de vous il y avait un “garde”. En réalité ils indiquaient au Président votre jeu. Le système de signaux était très discret et étonnamment complexe. Donc je suppose que ça fait longtemps qu’il triche.
-Ça ne m’étonne même pas de lui. Ce fumier aime prendre des risques, mais s’il peut s’enrichir, il le fait. Il me dégoûte de plus en plus. Vivement qu’il ne soit plus au pouvoir.
-Ok, merci pour l’info Sejins. Je vais rallier Lucy.

***

Hanyu répéta donc ce que Sejins lui avait appris, en plus de lui avoir parlé avec éloquence de la mort de Pikoru. Lucy ne put rester de marbre face à de telles accusations. “Le salop ! Comment a-t-il pu osé nous faire ça depuis tout ce temps ? Si j’avais su, j’aurais triché moi aussi !” Et pourtant il était clair que Red trichait aux jeux d’argent depuis très longtemps. C’était d’ailleurs incroyable que les joueurs habitués n’aient rien remarqué parce que ça faisait tout de même plusieurs années que le Président gagnait à chaque partie. Il doit bien il y en avoir un qui a remarqué. Lucy avait développé une rage certaine envers Red, seulement c’était peu pour la faire changer de camp. Elle avait envisagé plusieurs fois de se rebeller contre le dictateur. Seulement cela représentait un pas conséquent qu’elle hésitait à franchir. Elle devait renoncer à tout son confort, sans certitude de réussite et risquer sa vie de surcroît. D’autant plus que Red, malgré le fait qu’il soit un tyran, était un de ses amis. Trahir sa confiance était quelque chose qui la répugnait. Au final, Hanyu dut la traîner jusqu’au coeur d’un des Districts où régnait la pauvreté pour finir de la convaincre. Ainsi Lucy rejoignit les rangs des rebelles. Mais White restait méfiante à son égard. Lucy semblait avoir un pied dans chaque camp et ça, la présidente du District 13, qui était un peu psychorigide sur les bords, avait du mal à le supporter. Surtout que Lucy avait du mal à obéir aux ordres. Elle disait ne pas avoir besoin d’aide pour accéder au pouvoir.

***
OST : https://www.youtube.com/watch?v=EzsXeg2xG_g

Manchot et Sejins partirent dans le District 1, afin de demander une audience à la Présidente locale, Ayano, petite soeur de celui dont on n’avait plus envie d’entendre le nom.
-Eh ben voyons, Sejins, chien du Capitole et Manchot, animal de compagnie de la folle ! Que me vaut l’honneur de votre visite ?
-Nous sommes venus vous faire une requête, mais pour cela nous voudrions nous entretenir en privé avec vous.
-Ma Reine ! (les gardes d’Ayano brandissent leurs lances)
-Laissez-les m’accompagner dans ma suite. (Ayano, Sejins et Manchot se dirigent dans la suite sous les regards inquiets des gardes)
Alors qu’attendez-vous de moi ?
-Je ne vais pas vous mentir : le peuple va mal, le peuple souffre. Chaque année les impôts augmentent. Le contrôle de Red sur la ville est trop oppressant. Il s’inspire de Saotome pour manipuler votre personne et les autres membres de Cat’s Eye pour gagner à tous les coups et s’enrichir sur votre dos.
-Je vous stoppe immédiatement, aux jeux, la triche invisible est totalement légale. Je trouverai un moyen encore plus subtil pour le duper la prochaine fois. Sore Kara il pétera un câble et pleurera toutes les larmes de son corps comme lors de sa dernière visite ici. Je vous raconte l’histoire. Le mec sortait d’une réunion et a décidé par surprise de venir chez moi. Heureusement euh je voulais dire malheureusement pour lui mes cuisiniers étaient de congé ce jour-là. Il est donc devenu fou, il a piqué une crise et ne m’a pas adressé la parole de toute la soirée. Je le comprends le pauvre, il est parti manger chez la populace, un vieux resto sans étoile et sans soubrette de surcroît. Pire, un des serveurs a voulu lui faire une blague en lui donnant du porc. Oni-chan ne s’est pas fait avoir bien évidemment, sinon ça ferait longtemps que sa tête aurait quitté ses épaules. Il l’a fait exécuter sur le champ, fallait pas jouer au plus malin avec lui. Bref, ce fut pour lui une perte sur tous les plans. Sa haine l’a habité jusqu’au lendemain matin (il est rentré au Capitole sans me prévenir l’insolent) et durant toute la semaine qui a suivi. Tout ça pour vous dire que je m’amuse bien avec lui et il me le rend bien, l’expression qui aime bien châtie bien n’a jamais été aussi correcte qu’avec nous deux (par contre pour ce qui est du peuple faudra revenir dans …. au fait mieux vaut ne pas y penser <3)
-Le sort des habitants de Hawn City vous est complètement égal je vois. Mais qu’en est-il de votre réputation ?
-De quoi parles-tu, BakaSejins ?
-Vous savez très bien que je suis un proche de votre grand frère. Du coup ça m’a permis de connaître un secret sur vous. Un secret que même ma partenaire ici présente ignore. Voulez-vous vraiment qu’elle le sache ?
-Je n’ai rien à cacher baka mono.
-J’ai apporté du citron pour vous <3
-Oh Vraiment ? Donne-moi ça tout de suite !
-Atta atta. Do you want to join us ? Wonkru or not ? Choose.
-Kisama ! Espèce de …. Mange tes morts !

-J’en mourrais si c’était le cas hahahahahaha.
-Tu es un petit comique dis-donc. On arrête les plaisanteries, je vais appeler Oni-chan pour acte de traîtrise.
-On me surnomme traître-sama parfois en effet. (Kyara j’aurai ta peau aussi sale garce) Je te conseille de reposer ce téléphone Shoujo. Sinon je révélerai ton secret hyper LOL...
-Urusai ! Ça suffit ! C’en est trop. Tu as gagné, je vous aiderai à l’éliminer.
-Tu as fait le bon choix. Tiens ça me rappelle un épisode de The 100 hahaha.
-De quoi parles-tu Sejins ?
-De rien du tout ne t’inquiètes pas Manchot, c’était un message destiné à White ^^
-Encore un de ces trucs du Whitisme, tu en deviens accro c’est pas possible !
-Ses enseignements sont fabuleux, tu le sais bien. D’ailleurs j’en parlais la dernière fois avec ma puce. La pauvre elle avait la boule au ventre pour un concours d’écriture. Le Whitisme répond à toutes les questions qu’on se pose dans la vie, qu’elles soient de nature existentielles ou banales. Cette religion lui serait vraiment d’une grande aide. Il en est de ma responsabilité de père de polir ce talent.
-Oui mais sois gentil avec elle, elle m’a rapporté que tu étais cruel avec elle ces temps-ci.
-Elle aura tout le temps pour s’amuser une fois aux commandes de cette ville.






Veuillez ne pas nourrir les manchots:
 


Dernière édition par Manchot le Dim 30 Sep - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 118
Date d'inscription : 27/04/2018
Âge : 14
Localisation : Terré chez moi
Emploi/loisirs : Les animes, mon ordi et les oiseaux
Humeur : Comme d'habitude

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Mer 26 Sep - 15:11

Chapitre 4 :

OST : https://www.youtube.com/watch?v=1bLOM1ZwKOs

Désormais, la rébellion avait toutes les cartes en main pour réussir. Il ne manquait plus qu’un détail à régler, à savoir, informer le peuple du mouvement rebelle car jusqu’alors, le projet était tenu dans le plus grand des secrets. Pour faire savoir à tous que la révolution était en marche, ils avaient besoin d’une méthode qui puisse leur garantir l’anonymat. Ils ont donc choisi pour y parvenir de pirater les chaînes de télévision et de passer des clips de propagande. C’était une solution simple mais efficace. Évidemment, le choix des acteurs était réduit puisqu’il fallait impérativement que le président ne puisse pas les reconnaître. La plupart des séquences ont été tournées avec des membres du clan du Typhon qui n’avaient jamais mis les pieds au Capitole. Ils étaient masqués et leurs voix modifiées leur garantissait une sécurité totale face au système de reconnaissance pourtant très perfectionné des caméras de surveillance. Les textes étaient écrits par les plus grands écrivains de la rébellion. Bakura avait fourni les caméras les plus performantes de l’époque. En ajoutant à cela le talent de Sejins pour le choix des OST, le résultat était stupéfiant. Pirater les programmes était en réalité très facile puisqu’il n’y avait aucune sécurité et dès que les séquences furent prêtes, les chaînes ont été bombardées de clips de propagande.

***

Un son suraigu vrilla les délicates oreilles du grand Président alors qu’il regardait son programme préféré sur la chaîne qui lui était entièrement consacrée. L’écran devint noir puis il clignota rapidement. Deux lettres apparurent une fraction de seconde : “MS”. Puis il y eut la neige de brouillage satellite. Elle se métamorphosa petit à petit en pluie de cendres. La caméra tourna et un grand feu rentra dans le champ. Une voix modifiée retentit :
“Rien ne peut arrêter un feu qui se propage. Et aujourd’hui, c’est le feu de la rébellion qui embrase chacun des Districts. À tous ceux qui ont déjà vu le sang de leurs proches couler. À tous ceux dont les larmes ont déjà brouillé la vue. À tous ceux qui ont perdu tout espoir dans un courant d’air vicié. La rébellion est en marche. Si vous souhaitez un changement alors aidez-nous à faire bouger les choses.”
Soudain une personne masquée se planta devant la caméra avec l’incendie en arrière-plan. Elle était armée d’un couteau. Elle fit une entaille dans sa main et laissa couler le sang au sol.
“Mettez les Districts à feu et à sang.”
L’écran redevint noir et on entendit une seconde fois :
“Mettez les Districts à feu et à sang.”
À nouveau le clignotement puis le programme habituel reprit, exactement là où il s’était arrêté.
Le Président était fou de rage. Comment avaient-ils réussi à échapper à sa vigilance ?! Une chose était sûre pour lui. Cette tentative de rébellion sera réprimée en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Il appela immédiatement sa garde rapprochée puis se chargea de régler son sort au responsable de la sécurité des chaînes de télévision.

***
OST : https://www.youtube.com/watch?v=RZufKBrx0hY

L’heure du combat final avait enfin sonné. Celui qui allait bientôt mourir avait appelé sa garde, comme prévu, ignorant parfaitement qu’elle était passée du côté de l’ennemi. Le Président Red fut donc assez surpris de voir débarquer toute l’armée rebelle aux côtés d’Ayano. Cependant Red avait encore toute une armée sous ses ordres et il était prêt à tuer tous ceux qui se mettaient en travers de sa route. Les deux camps se dévisagèrent. Au bout d’un moment qui leur parut durer une éternité, le grand Président donna l’assaut. Les deux armées s’élancèrent l’une vers l’autre et on entendit les armes s’entrechoquer. Puis ce fut au tour des détonations d’armes à feu. Partout les corps s’écroulaient, sans vie ou agonisant. L’avantage semblait revenir à l’armée du Capitole, les rebelles se faisaient décimés. Beaucoup ne sont jamais rentrés chez eux ce soir-là. Aucun des deux camps ne voulait abandonner la partie. Rien n’aurait pu les arrêter à ce moment-là, excepté la mort, qui s’abattait de toute part sur le champ de bataille. Évidemment, Red ne participait pas à la guerre. Il s’éloignait en direction de son bunker, laissant ses soldats gagner la guerre pour lui. Au milieu du chaos général, Sejins remarqua la fuite du Président. Il s’élança à sa poursuite, bien décidé à ne pas laisser s’échapper la cible qu’il traquait depuis si longtemps. Il suivait Red laissant entre lui et sa proie une distance d’environ 10 mètres. Une fois parvenu à la porte de son bunker, le Président s’arrêta puis se retourna. Il fixa Sejins, souriant.
Alors toi aussi tu souhaites ma mort ? Toi qui as une belle vie et une place de choix au Capitole ?
-Pour l’instant je ne suis pas à plaindre, c’est vrai. Mais je ne veux pas voir ma fille s’épanouir dans un milieu aussi pourri.
-En attendant, tu te doutes bien que je ne vais pas te laisser m’assassiner comme ça !
-J’espère bien que non. J’ai un marché à te proposer.
-Parle, je me sens d’humeur à t’écouter.
-Tu aimes bien les paris et le risque, n’est-ce pas ? Pourquoi est-ce qu’on ne parierait pas ?
-Que veux-tu parier ? Tu n’as rien.
-Si tu gagnes, les rebelles ne tenteront plus jamais de t’attaquer et nous te verserons un million d’euros. En revanche si tu perds, tu devras abandonner ton trône.
-Ça peut être intéressant. Sur quel jeu déciderons-nous de notre avenir ? Un pari sur la couleur de cheveux d’Ichigo ? Moi je parie sur blond.
-Non. Je te propose de régler ça comme durant l’Antiquité. La légende raconte que Remus et Romulus, pour savoir sur quelle colline leur nouvelle cité allait être fondée, s’en sont remis aux augures. Ils se sont mis dos à dos et ont compté les vautours qu’ils apercevaient. Mon pari est donc : Mettons-nous dos à dos. Nous choisissons tous deux une espèce  d’oiseau à observer puis pendant 10 minutes, nous devrons compter tous les oiseaux de l’espèce que nous avons choisie. Celui qui en a le plus remporte la partie. Qu’en dis-tu ?
-Jouer mon trône sur un jeu de pur hasard ? Il faudrait être fou à lier. Et c’est bien cela qui me plaît. J’accepte ton pari. C’est la première fois que quelqu’un me défie dans un jeu si amusant. C’est la chance qui déterminera qui de nous deux gagnera cette partie qui va changer pour toujours Hawn City. Que ce soit d’une manière ou d’une autre. En quelque sorte, nous sommes en train de créer une nouvelle légende. J’espère pour toi que tu fais confiance aux oiseaux parce que toi aussi tu prends des risques énormes !
-Je pense que je ne m’en tire pas trop mal à ce niveau-là. À toi l’honneur, choisis entre les ailes de quelle espèce est-ce que tu veux placer ton avenir.
-Je n’ai pas encore fait mon choix. Donc je t’en prie, annonce ta décision en premier.
-Il faut un oiseau digne de ce duel royal. C’est pour cela que je choisis de regarder… Des milans royaux !!!
-Intéressant… Quant à moi, je vais choisir les merles. Ils possèdent l’intelligence des corbeaux (bien que les merles ne soient pas des corvidés ^^) mais ils ont un petit quelque chose qui leur permet de se démarquer, à savoir leur bec jaune. C’est en les imitants qu’on arrive au pouvoir. Il faut avoir les talents des meilleurs et un détail qui fait la différence. Mais trêve de belles paroles, j’ai hâte de voir ce que le destin a choisi pour nous !
-Dans ce cas… Mettons-nous dos à dos et lançons le décompte de 10 minutes !

OST : https://www.youtube.com/watch?v=SYTS2sJWcIs&list=PLZ0CBSZb0p0ZxmS4x96YeuetEyekhI5oD

Les deux adversaires se mirent donc en position, juste devant l’entrée du bunker privé du Président. Sejins prit son téléphone et régla un compte à rebours de 10 minutes. Red était très confiant. Tout compte fait, ce pari n’était pas que du hasard, le choix de l’espèce était primordial. Sejins avait fait une grosse erreur en choisissant les milans royaux. Ce sont des oiseaux solitaires qui règnent en maître sur un large territoire, autrement dit, les chances pour Sejins de voir plus de deux oiseaux étaient extrêmement minces. Le créateur d’Hawn City, lui, avait fait un choix bien plus judicieux. Les merles étaient des oiseaux communs et qui, par dessus le marché, vivaient en groupe. Pour le Président, la victoire était déjà acquise. Et si par miracle Sejins l’emportait, il n’avait qu’à l’éliminer sur le champ.
Sejins de son côté était également sûr de lui. Il y avait certes une grosse part de chance dans son plan, mais si celui-ci fonctionnait, alors il était certain de remporter la victoire. Et si jamais le Président gagnait, il n’aurait aucun mal à le maîtriser, bénéficiant de l’effet de surprise.
Alea jacta est, le sort en était jeté, les augures décidaient quel camp devait gagner.
Au bout de 2 minutes 30, la chance sourit à Red. Il vit un groupe de merles traverser son champ de vision. Il clama haut et fort : 5 merles !
Sejins scrutait toujours l’horizon. Il restait calme malgré un désavantage. Red quant à lui, jubilait intérieurement. Il se voyait déjà vainqueur, à la tête de son pays unifié et dépourvu de tout mouvement de révolution. Les minutes s’écoulaient mais il n’y avait aucun oiseau en vue. Sejins commençait à s’inquiéter. Il pensait à sa fille. Que lui arriverait-il s’il perdait ?
Enfin, au début de la 7ème minute, un rapace apparut du côté de Sejins. Ce dernier connaissait bien le coin et il savait une chose : il y avait un milan royal qui régnait sur ce domaine. Et les parieurs se trouvaient au beau milieu de son terrain de chasse. Le rebelle s’écria alors : Un milan royal !
Le Président rit à cette déclaration, jamais Sejins ne pourrait gagner ! Il avait vu cinq merles ! Pikoru s’il avait encore été en vie en serait lui-même arrivé à cette conclusion : les probabilités pour que Sejins voit cinq autres milans royaux en 3 minutes étaient nulles.
Et pourtant, il annonça quelque instants plus tard : Un deuxième milan royal !
Le Président était assez étonné. Cependant ce n’était pas si surprenant. Il n’y avait rien d’exceptionnel au fait qu’il y ait un couple de milans royaux dans la région.
Sejins s’exclama encore une dizaine de secondes après : Un troisième !
Cette fois Red ne le crut pas. Sejins mentait ! Il se retourna et pourtant il vit bel et bien un milan royal planer avec grâce et aisance dans les cieux. Il était extrêmement perplexe. Le pari était-il truqué ? Red suivit les mouvements du milan attentivement et soudain il comprit. En réalité il n’y avait pas trois milans, mais un seul. Sauf que ce milan décrivait des cercles au dessus d’eux, si bien qu’il entrait dans leur champ de vision puis disparaissait et repassait quelques secondes plus tard.
Tu triches ! Tu comptes à chaque fois le même oiseau !
-Non, je ne triche pas. Je n’ai aucun moyen de savoir si c’est le même oiseau qui repasse devant moi, puisqu’il sort de mon champ de vision avant de réapparaître. Alors jusqu’à preuve du contraire, je considère que chaque milan qui passe devant moi est un nouvel oiseau.
Et le Président dut avouer qu’en effet, ce n’était pas de la triche. C’était une exploitation d’une faille dans les règles. Au final, le rebelle savait très bien ce qu’il faisait, même si cela restait un pari risqué pour lui.
Quatrième !
Cinquième !
Sixième !
Et pour compléter son septième passage, le milan fit un acte que l’on pourrait qualifier tout simplement de magistral, même si au niveau des coïncidences incroyables il est bien placé. Le rapace passa en trombe dans un magnifique piquet devant Sejins et se saisit d’un merle noir qui picorait imprudemment à découvert. Et c’est ainsi que le Président perdit son royaume et son honneur. C’était inimaginable pour lui. Il était complètement atterré, il n’arrivait pas à croire la véracité de l’événement, il espérait se réveiller à tout moment mais rien ne se passa. Alors il sortit son arme et la braqua sur Sejins, seul témoin de sa défaite.

***






Veuillez ne pas nourrir les manchots:
 


Dernière édition par Manchot le Mer 3 Oct - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 118
Date d'inscription : 27/04/2018
Âge : 14
Localisation : Terré chez moi
Emploi/loisirs : Les animes, mon ordi et les oiseaux
Humeur : Comme d'habitude

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Mer 26 Sep - 15:11

Chapitre 5 :

OST : https://www.youtube.com/watch?v=btmSuNcxiIU  

Durant cet affrontement, les combats faisaient rage. La bataille la plus importante et la plus meurtrière se déroulait sur les marches du perron de la résidence présidentielle, mais ce n’était pas la seule à avoir lieu à cet instant précis. La guerre civile avait gagnée chacun des Districts, exceptés le 1, le 2, le 3, le 4 et le 13 qui était déjà aux côtés de la cause rebelle. Il restait donc encore huit Districts à convaincre. Une équipe de volontaires avait été formée pour les rallier. Dans celle-ci on comptait évidemment White Wind et son talent incroyable de persuasion, Hanyu qui ne voulait plus mettre un pied au Capitole, Lucy et Bakura, qui ne voulaient pas risquer leurs vies comme de simples soldates et Manchot, qui, à son grand dam, s’était vue interdire l’accès au champ de bataille. Dans cette équipe, l’absence d’Ayano faisait tache. Elle était la seule de la garde rapprochée à ne pas s’être portée volontaire pour cette mission. Elle était également celle qui était la plus proche de Red et elle n’avait rejoint les rangs des rebelles que sous la menace. Aussi tout le monde s’attendait à un acte de traîtrise de sa part.
Pourtant elle était en première ligne, accompagnée de son armée de lolis. Elle se battait avec la férocité d’un lion. Aucun soldat ne lui résistait. Autour d’elle s’entassait une montagne de cadavres. Elle était couverte de sang mais elle n’avait pas la moindre égratignure. Dans ses yeux brûlait une lueur de détermination si ardente que cela suffisait à décourager ses adversaires. Il n’y avait aucun doute quant au fait qu’elle méritait amplement sa place dans la garde rapprochée du Président, elle était une guerrière redoutable. Elle se servait surtout d’une arme à feu dévastatrice, mais sa spécialité était le lancé de hache ; elle faisait mouche à chaque fois qu’elle l’envoyait sur une cible. À la surprise de tous, tout en continuant à se battre elle déclara :
Membres du Clan du Typhon ! Alliés de la cause rebelle ! N’abandonnez le combat sous aucun prétexte ! Battez-vous jusqu’à votre dernier souffle si c’est nécessaire, mais nous devons vaincre l’armée de cet enfoiré d’Oni-chan, coûte que coûte ! Et celui qui ne respecte pas cette consigne aura affaire à moi !!!
Dans les 30 secondes qui suivirent, les rebelles repoussèrent l’armée présidentielle d’au moins 2 mètres. Ayano savait comment motiver les troupes. À cet instant, plus personne ne doutait sur son niveau d’implication dans la cause. Avec elle à sa tête, la rébellion était quasiment sûre de remporter cette bataille.

***

De son côté, White Wind avait presque terminé son travail dans le Douze, son District favori. Convaincre sa population extrêmement pauvre de se retourner contre le Président était un jeu d’enfant, surtout pour elle. Un discours d‘à peine 500 mots avait suffit. Mais il lui restait encore un détail important à régler : convaincre la présidente du Douze, Pérona. Cette dernière ignorait absolument tout de la MS et du clan du Typhon. Elle était loin de se douter que son mari était un des chefs de la rébellion. White se chargea donc d’informer Pérona du complot. Cette dernière eut besoin de beaucoup de tasses de thé pour digérer la nouvelle. Pérona était indécise, elle ne savait pas quoi faire. Devait-elle rejoindre son mari ou rester auprès du Président ? Elle avait tout ce qu’elle désirait, perdre tout cela, même par amour pour Sejins, ce n’était pas rien pour elle. La présidente du Douze et la présidente du Treize dialoguèrent longtemps, sans que Pérona ne sût quoi faire. Puis finalement, White Wind décida d’utiliser son dernier atout. Elle se leva, face à Pérona qui était installée dans son fauteuil préféré, une tasse à la main. La négociatrice poussa un soupir. Elle avait un air grave qui donnait l’impression qu’elle avait vieilli de vingt ans en une fraction de seconde (et c’était pas joli à voir). Puis finalement elle se lança :
Présidente du District Douze, j’ai une dernière proposition à vous faire. Si vous la refusez, nous devrons attaquer. Si vous vous joignez au Clan du Typhon vous aurez des cookies !
-C’est ça que je voulais t’entendre dire White ! J’accepte !
La guerre éclata tout de même dans le District, il fallait se débarrasser des quelques soldats du Capitole qui erraient encore dans le bidonville. Mais moins de 24 heures après le début des hostilités, c’était fini et le District 12 était complètement aux mains des rebelles.

***
OST : https://www.youtube.com/watch?v=b7t6rZUZmfE

Bakura s’occupait de Larme, la présidente du District 10. Mais son refus était catégorique. Rien ne pouvait la convaincre d’abandonner la cause de Red. Bakura ne savait plus quoi faire. Il était clair que Larme ne céderait jamais, on racontait qu’elle rendait de nombreux services au tyran. Si White Wind était l’incarnation de la traîtrise envers Natsu, Larme était celle du dévouement. La guerre était donc la dernière option. Mais il y avait un problème. Le District 10 était un des plus fidèles au Capitole mais surtout, son activité principale était de produire des armes et de former des soldats. C’était la main armée du Capitole. Les attaquer directement serait un échec assuré. Il fallait trouver une alternative et vite. Bakura buvait de l’Ice Tea Suisse en grande quantité. Elle avait entendu dire que ça aidait à réfléchir. Rien ne lui venait. Et puis finalement elle entrevit une option : tuer Larme et prendre le contrôle du Dix. Mais ce n’était pas une mince affaire que de la tuer, d’après la décédée reine des commérages, si elle n’était pas dans la garde rapprochée de Red c’est parce qu’on avait besoin de ses talents de combattante pour protéger cet endroit. On racontait qu’elle possédait le pouvoir de contrôle des paillettes. Pour tuer Larme, la seule option était la ruse. Le Dix aussi pouvait être vaincu si on se servait d’un piège. Bakura l’avait conçu avec l’aide des soldats du Treize qui étaient venus avec elle. Il fallait détruire une partie du stock d’armes. Instinctivement, les soldats iraient chercher des armes dans les autres stocks pour riposter. Ensuite il fallait attendre le dernier instant, le moment où il y aurait le plus de monde, puis détruire les autres entrepôts. Privés de ses soldats et de ses armes, ce serait une cible facile. Bakura et ses soldats avaient des tenues identiques à celles des militaires du Dix. Ils ont posé des bombes dans le premier entrepôt. Ce qu’ils n’avaient pas prévu, c’est qu’à l’instant où ils regagnaient la sortie, une immense explosion venant du centre de l’entrepôt sema le chaos sur son passage.

***






Veuillez ne pas nourrir les manchots:
 


Dernière édition par Manchot le Sam 6 Oct - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 118
Date d'inscription : 27/04/2018
Âge : 14
Localisation : Terré chez moi
Emploi/loisirs : Les animes, mon ordi et les oiseaux
Humeur : Comme d'habitude

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Mer 26 Sep - 15:12

Chapitre 6 :

OST : https://www.youtube.com/watch?v=b7t6rZUZmfE

Lucy avait décidé de se charger du District Onze, celui de Mirajane. Il a toujours été un District à part. Il n’était pas avec le Capitole, il n’était pas avec les rebelles non plus, il était quasiment indépendant, le District des commérages. Initialement il appartenait à la défunte reine Calliope, celle qui l’avait créé. Personne ne pouvait l’égaler, elle et son big ass en terme de commérages, mais à sa mort, il a bien fallu la remplacer et c’est Mirajane, sa proche amie qui s’en est chargé. Ce District n’était pas une menace pour la révolte, cependant chaque allié comptait. Lucy avait promis à Mirajane qu’une fois le pouvoir aux mains des rebelles, le District 11 deviendrait complètement indépendant. Mirajane a accepté le contrat, mais elle n’a rien fait. Elle a juste affirmé qu’elle n’attaquerait pas les rebelles. On pouvait donc considérer le Onze comme n’étant plus entre les mains du Capitole.

Suite à cette semi-victoire Lucy décida d’aller prêter main forte à Bakura dans le belliqueux District Dix. Mais lorsqu’elle arriva sur place, il était trop tard. Elle apprit que Bakura et ses soldats avaient été grièvement blessés et capturés. Le Dix avait perdu des hommes et un entrepôt d’armes, mais ils avaient arrêté l’assaut rebelle. Le District était en ébullition. Les soldats grouillaient partout. Il était impossible de faire un pas à l’intérieur des barrières sans se faire tirer dessus. Quant à s’attaquer aux autres entrepôts, ce n’était même pas la peine de l’imaginer. Désormais les soldats du Treize étaient au Capitole. Ils n’avaient pas été tués contrairement aux pratiques habituelles. Ils étaient torturés. On voulait leur extorquer des renseignements. Mais surtout, on voulait avoir un moyen de pression, de dissuasion. Lucy se replia. Elle ne pouvait pas se permettre une nouvelle tentative contre le Dix, pas avant d’en avoir parler avec les autres stratèges. Elle se replia donc au Capitole avec pour ferme intention de libérer ses amis.

***

Manchot et quelques soldats étaient dans le District Neuf. District de Kyara. Une mission facile puisque ce District était ouvertement contre le Capitole. Manchot était d’ailleurs assez vexée qu’on lui ai confié une tâche si futile. Elle avait fondé la MS aux côtés de Sejins, elle avait grandement contribué à la rébellion. Son jeune âge ne l’empêchait pas d’aller au front et encore moins de négocier avec des Districts qui n’étaient pas encore convaincus. Mais elle n’avait d’autres choix que d’obéir aux adultes. Kyara fut très surprise de la voir débarquer dans son bureau. La présidente parlait avec éloquence des faits d’armes de son District et elle était plus motivée que jamais depuis que la MS et le Clan du Typhon étaient passés à l’action. Manchot n’avait donc qu’une seule tâche à faire : rallier Kyara à la MS plutôt qu’au Clan du Typhon. La négociatrice fit donc les remarques que White Wind semblait convoiter le pouvoir, que la MS avait prévu un gouvernement juste et équitable pour la suite et qu’il valait mieux laisser la place à un sang neuf et frais au lieu de confier le pouvoir à cette vieille peau de White Wind. Il fallut du temps à Manchot pour réussir à convaincre Kyara que les objectifs de la MS étaient plus nobles et justes que ceux de la présidente du Treize car ces derniers étaient en réalité bien plus bénéfiques pour le peuple. Cependant elle parvint tout de même à intégrer le District Neuf aux rangs de la MS. Sejins et elle avaient bien besoin d’eux pour les futurs négociations qui s’annonçaient avec le Clan du Typhon.

***

Hanyu négociait avec le District Huit. Son président, Kuro, céda bien vite aux supplications de la chinoise. Elle lui avait parlé de la mort de Pikoru, l’éminent mathématicien d’une manière si touchante que Kuro n’avait pas pu résister à l’envie d’aider Hanyu à venger son bien-aimé. Cependant, il gardait quelques réserves vis à vis des rebelles. Il savait très bien que Red était une nuisance des plus terribles et ce n’est pas ça qui le faisait hésiter. Il se demandait comment le gouvernement serait, suite à la chute du tyran. Si un des révoltés vainqueurs se déclarait nouveau chef, ne serait-il pas dictateur lui aussi ? Il ne fallait pas que la situation actuelle se reproduise. Il interrogea Hanyu sur les projets pour instaurer un nouvel ordre. Elle lui répondit avec une grande sagesse empreinte de vérité : “Le Whitisme nous montrera la voie à suivre. White Wind détient le savoir. Elle saura faire ce qu’il y a de mieux pour le peuple. Tout ce que nous avons à faire, c’est la suivre dans son entreprise. Parce que c’est notre projet !
Kuro n’était pas très sûr que cela soit une si bonne chose. White Wind avait de grandes chances de prendre le pouvoir et elle avait déjà une horde de fidèles aveugles derrière elle. Autrement dit, elle pouvait faire ce qu’elle voulait sans le moindre soucis, tout comme Red l’avait fait en son temps. Kuro décida donc de se joindre à la cause, en l’honneur de Pikoru, mais il se promit d’intervenir si jamais les choses prenaient une mauvaise tournure. Il décida même de prendre parti pour la MS dont il ignorait presque tout, à part l’identité de ses créateurs.

***






Veuillez ne pas nourrir les manchots:
 


Dernière édition par Manchot le Dim 7 Oct - 12:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 118
Date d'inscription : 27/04/2018
Âge : 14
Localisation : Terré chez moi
Emploi/loisirs : Les animes, mon ordi et les oiseaux
Humeur : Comme d'habitude

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Mer 26 Sep - 15:12

Chapitre 7 :

OST : https://www.youtube.com/watch?v=M2LdF1RlSL0

Voilà où en étaient les choses : Sejins était menacé de mort par le Président, Bakura et des soldats du Treize étaient détenus et torturés au Capitole où la bataille faisait rage et les Districts 1, 2, 3, 4, 8, 9, 11, 12 et 13 étaient aux mains de la révolte.
Il restait donc quatre Districts à rallier, le Président à neutraliser et les rebelles à libérer. La guerre était loin d’être gagnée. Les effectifs changèrent. Lucy et Hanyu allèrent au Capitole, tandis que Manchot et White Wind poursuivaient l’unification. Manchot aurait préféré aller au front mais on lui en interdit encore une fois l’accès.

Sejins ne savait pas quoi faire. S’il dégainait ou s’il tentait quoi que ce soit, le Président le tuerait immédiatement. Il pensa à sa fille, Irisia et à sa femme, Pérona. Puis il revit Manchot, les plans de la MS, tous ses efforts qui pourraient être réduits en cendres en un instant. Il regardait Red droit dans les yeux sans ciller. Il attendait un miracle qui lui sauverait la vie. Et ce miracle arriva bien évidemment, parce que sinon ce serait trop triste. Ayano déboula dans le dos du tyran et avant même qu’il ait pu comprendre ce qu’il se passait, il était à terre. Au moment où Ayano allait le tuer, Sejins l’en empêcha. Si le Président restait en vie, ça ferait un bon teaser selon lui. Le vaincu fut donc fait prisonnier et on le montra à tout le monde, en direct de toutes les télévisions du pays. Tout Hawn City assista à sa mise en cellule, mais les combats ne cessèrent pas pour autant. Il régnait sur chacun des Districts une drôle d’atmosphère. Certains voulaient voir mourir le Président, d’autres voulaient le torturer jusqu’à la fin de ses jours. Mais tous savaient une chose : la place au pouvoir était vacante. La paix tenait encore à peu près dans les Districts rebelles, en revanche dans les quatre autres, c’était la guerre civile la plus totale. On ne savait plus qui écouter et qui croire. Tous voulaient le trône. Manchot et White avait donc encore beaucoup de travail à faire.

***
La fondatrice du clan du Typhon et deux de ses animaux de compagnie, Manchot et Smouky, avaient pour objectif de rétablir un semblant de paix dans les quatre Districts où l’anarchie régnait. Cette fois, l’équipe restait groupée. Il n’était pas question d’y aller seul par temps de guerre. Ils avaient créé une annonce qui avait été diffusée partout dans Hawn City. Elle disait qu’une grande assemblée se tiendrait au Capitole et que chaque citoyen y était convié, afin de choisir la forme la plus adaptée pour le nouveau gouvernement. Mais les représentants du Clan du Typhon et de la MS souhaitaient s’entretenir avec tous les dirigeants indécis. Le jeune chien Portugais n’était pas très doué en terme de négociation, mais il voulait participer à l’effort de guerre. White n’a pas résisté et a accepté son aide. La priorité pour eux était Larme La Pailletée et son District, la plus grande menace, mais aussi le District le plus intéressant au niveau des ressources pour la guerre. C’est donc dans le Dix qu’ils se sont rendus en premier, malgré une invitation du président du Cinq. White était confiante. Leur victoire contre Red l’avait galvanisée et elle était bien décidée à convaincre Larme. Manchot était bien plus pessimiste, après tout, la générale des armées de Red n’avait pas hésité à capturer et trahir une de ses amies. Quant à Smouky, il était tout à fait neutre sur la question. Cette équipe très hétéroclyte était accompagnée d’un large corps armé, quasiment un bataillon. Il a donc très vite été renommé “le Bataillon d’Exploration”. Par extension, les soldats du Clan du Typhon furent baptisés “la Garnison” et les fidèles de Red “les Brigades Spéciales”. Lorsque le fameux bataillon arriva devant le Dix, cette dernière l’attendait de pied ferme. La scène qui s’était jouée devant la résidence de Red sembla se reproduire. Encore une fois, deux armées se faisaient face. Larme se tenait bien droite, les bras croisés, devant tous ses soldats. L’armée rebelle en était la symétrie parfaite avec White Wind en tête de file, à l’exception de Manchot et Smouky qui se tenaient juste derrière leur cheffe. Il n’y avait pas un bruit, excepté le son d’une brise fraîche qui passait et qui apportait avec elle l’odeur des pins environnants. La présidente du Treize était beaucoup plus tendue à cet instant. Elle intima discrètement un ordre à Smouky et Manchot puis fit un pas en avant. C’était ce qu’attendait Larme. Aussitôt l’une comme l’autre étaient prêtes à attaquer, Larme préparant ses paillettes, White bandant un arc. L’armée du Treize réagit instantanément et ils se jetaient droit sur l’armée de Larme. Mais Manchot les arrêta net.
N’attaquez pas, ceci est un ordre direct de la cheffe du Clan du Typhon ! Elle souhaite défier la Présidente du District Dix en combat singulier !
-Mais et si l’armée de Larme nous attaque ?!
-Vous pourrez attaquer uniquement dans deux cas de figures ! Soit si White Wind se fait tuer, soit si l’armée ennemie attaque ! Sinon, tout mouvement hostile sera sévèrement réprimé !
Durant ce laps de temps, les deux adversaires n’avaient cessé de se fixer. White lâcha sa flèche qui fila droit en direction de son ennemie. Celle-ci évita l’attaque sans le moindre souci et lança un flot de paillettes sur la fondatrice du Clan du Typhon. Mais White ne s’appelait pas “Wind” pour rien. Aussi vive et rapide que le vent, elle esquiva l’attaque avec grâce (ce qui est étonnant pour son âge avancé) et tira une autre flèche. L’offensive était lancée et chaque camp attendait avec impatience que l’issue du combat soit décidée. Mais elles étaient toutes deux très talentueuses et aucune n’arrivait à prendre l’avantage sur l’autre. Les flèches filaient avec une allure et une précision incroyables, à une cadence infernale. En face, les paillettes, tranchantes comme des lames de rasoir répondaient au doigt et à l’oeil de Larme, malgré leur nombre inimaginable. Petit à petit, Larme réussit finalement à prendre l’ascendant sur son ennemie. Elle était parvenue à l’acculer entre elle, son armée et ses paillettes. La présidente du District Dix décida de la blesser avant de l’achever, afin que la vaincue ne puisse pas riposter au dernier instant. Mais Larme avait oublié quelque chose de capital, emportée par son affrontement. Désormais, elle était dos à l’armée de son adversaire. C’était l’occasion dont rêvait Smouky. En tant que chien fidèle, il se jeta sur la générale et la blessa gravement. Manchot ne retint pas Smouky, mais elle indiqua aux soldats de se tenir prêts. Une offensive ennemie était à craindre maintenant que leur cheffe était à terre. Il n’en fut rien. Tous les soldats du Dix jetèrent leurs armes à terre. Le bras droit de Larme, Le Chapelier Fou, s’avança vers Manchot tandis que Smouky s’occupait de White Wind qui avait tout de même été grièvement blessée.
Moi, Chapelier, vous annonce que nous rejoignons vos rangs. Nous savons très bien quel tyran était Red et vous remercions du plus profond du coeur de l’avoir éliminé. J’ai du mal à l’admettre, mais ma jumelle était également une personne dans ce genre. L’équilibre était maintenu par la peur ici dans le Dix. Maintenant que nous n’avons plus à lui obéir, nous préférons rallier votre cause.
-La mienne ou celle de White Wind ?

-Il y en a plusieurs ? Eh bien puisque White s’en est prise à ma soeur jumelle, je préfère rejoindre ta cause. Je ne pense pas que ça soit un choix très important au final.
-Merci pour votre confiance ! Bienvenue à la MS, la cause que Sejins et moi avons créée !
-La MS ? Le Clan du Typhon ça sonne mieux quand même... Enfin bref, le District Dix s’engage à investir toutes ses ressources dans les projets de la MS !

C’était la meilleure chose qu’il pouvait arriver à la MS. Avec le District Neuf et Dix à leurs côtés, Manchot et Sejins avaient de véritables chances de remporter la bataille pour le pouvoir d’Hawn City. Une seconde bonne nouvelle vint s’ajouter de surcroît : White Wind était trop blessée pour continuer les négociations, Smouky et elle rentraient donc au Capitole. Manchot était désormais seule à la tête du Bataillon d’Exploration ainsi qu’une délégation du Dix. Elle avait le champ entièrement libre pour mener à bien sa campagne de recrutement.

***






Veuillez ne pas nourrir les manchots:
 


Dernière édition par Manchot le Mar 9 Oct - 15:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 118
Date d'inscription : 27/04/2018
Âge : 14
Localisation : Terré chez moi
Emploi/loisirs : Les animes, mon ordi et les oiseaux
Humeur : Comme d'habitude

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Mer 26 Sep - 15:12

Chapitre 8 :

OST : https://www.youtube.com/watch?v=kXoi-1K9F6k

Hanyu et Lucy étaient en mission au Capitole, une mission périlleuse. Là-bas, il subsistait encore énormément de fidèles de Red, ceux qui avaient été avantagés par le système et qui ne voulaient pas perdre leurs avantages. Elles souhaitaient récupérer Bakura, leur amie de longue date qui avait eu la malchance de se faire capturer juste avant que le Président ne soit renversé. Il n’y avait qu’un endroit où elle pouvait être détenue : dans les cachots complètement vides créés pour faire croire à un semblant de justice dans le pays. Évidemment, l’endroit était saturé de gardiens improvisés et armés. Elles utilisèrent la ruse pour entrer. Elles se firent tout simplement passer pour des gardiennes. Comme la garde avait été créée en vitesse et qu’il n’y avait eu aucun recensement, ce fut un jeu d’enfant pour elles. Très rapidement elles trouvèrent la prison de Bakura. Restait désormais la partie la plus délicate de l’opération : réussir à la faire s’évader et si possible, libérer les autres soldats détenus, bien que la majorité d’entre eux soient morts. Ouvrir la cellule n’était pas un problème puisqu’on leur avait remis les clés de mains propres, mais il fallait réussir à faire sortir Bakura de cet endroit sans alerter les autres gardiens. Hanyu se proposa pour faire une diversion suffisamment longue afin de laisser le temps à Lucy et Bakura de fuir. Elle cria donc la première chose qui lui était venue à l’esprit :
“Écoutez-moi tous ! Je suis le Saint-Graal ! Le dernier encore en vie aura le droit de me graille ! Alors maintenant battez-vous pour m’avoir !”
Ce fut le chaos général dans le couloir. Chacun s’affrontait à mort pour obtenir le Saint Graal triangulaire. Lucy profita de cette agitation pour ouvrir la porte de la cellule de Bakura et elles s’enfuirent toutes les deux. Hanyu les rejoignit à la Résidence Présidentielle deux heures plus tard. Apparemment tous les gardes se sont entretués excepté un seul celui qui avait triomphé pour graille le Saint Graal : Végéta, le général de la ChatBox. Hanyu l’avait fait prisonnier et ramené à Sejins. Ce dernier se chargea de lui extorquer des informations capitales sur la résistance anti-révolutionnaire. Végéta restait muet comme une carpe. Le noble Sejins perdit son calme et sa patience légendaires et donna l’ordre qu’on torture le général jusqu’à ce que mort s’en suive. C’est donc dans d’atroces souffrances que mourut cette légende, quasiment un demi-dieu. Plus tard on raconta que son esprit avait rejoint la divinité White qui l’avait accepté à l’Olympe dans son immense miséricorde.

***
OST : https://www.youtube.com/watch?v=r4Um6okMHcE

Manchot se rendit d’abord dans le District 5, celui d’Akai, celui qui animait en grande partie un quartier spécifique d’Hawn City appelé espace Seinen. Il vivait donc un peu déconnecté de tout ce qu’il se passait au sein de la ville, concentrant ses efforts sur cet endroit si cher à ses yeux, regorgeant de milles trésors enfouis. Il était passé expert dans l’art de montrer à tous sous un autre jour ce qu’il se trouvait dans cet endroit. Autrement dit, le Cinq se rapprochait du Onze, un District assez neutre et indépendant. Cependant, la guerre civile faisait rage ici aussi. Manchot ne passa pas par quatre chemins, elle savait ce qu’elle avait à faire. Elle était à la tête d’une armée assez conséquente désormais, elle fit donc irruption au beau milieu du District 5, là elle ordonna à son armée de prendre en joue la population. Une fois qu’un silence des plus total régnait sur le champ de bataille, Manchot fit son discours qui restera longtemps dans les mémoires :

Camarades du Cinq ! Vous êtes ceux qui font vivre cette ville ! Sans vous, le Président Red ne serait absolument rien ! Pourquoi devriez-vous obéir à ce dictateur alors que c’est vous qui avez le pouvoir, et ce, depuis toujours ! Cessez la guerre, il n’y a plus besoin de la faire ! Tout le monde ici aura une chance de faire entendre ses idées ! Tout le monde aura une chance de créer la société utopique dont nous rêvons tous ! Pour cela, pointez vos armes vers le Dictateur et venez au Capitole avec nous ! Rejoignez la Murderer Services si vous souhaitez mettre fin au règne tyrannique !

Contre toute attente, chaque citoyen du Cinq pointa ses armes vers Manchot. Akai était entré en scène. Il n’en fallait pas plus à la jeune négociatrice. Elle parcourut d’un regard toute l’assemblée puis abaissa la main. Tous les soldats de la MS appuyèrent sur la détente de leurs armes à feu. C’est ce jour-là que s’éteignit le District Cinq, un District de paix et d’équilibre, le District du Seinen, le District où régnait désormais AOT, l’Armée Offensive TransDistricts, c’est ainsi que Manchot avait nommé son nouveau corps d’armée. Elle venait de tuer ceux du District Cinq. C’était clairement une agression de leur part, c’était de la légitime défense. Pourquoi avaient-ils fait ça ? Elle était pourtant quasiment sûre de les avoir touchés avec son discours… Elle ne s’attarda pas plus longtemps sur la question. Elle fit une prière Whitiste en l’honneur des morts puis s’en alla au District Sept, après avoir demandé à Hanyu de venir.






Veuillez ne pas nourrir les manchots:
 


Dernière édition par Manchot le Jeu 11 Oct - 15:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 118
Date d'inscription : 27/04/2018
Âge : 14
Localisation : Terré chez moi
Emploi/loisirs : Les animes, mon ordi et les oiseaux
Humeur : Comme d'habitude

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Mer 26 Sep - 15:13

Chapitre 9 :

OST : https://www.youtube.com/watch?v=0x0-d89wyxk

Le District Sept, celui d’Ichigo, grande graphiste immensément riche. On la surnommait Duchesse Parfaite de part sa richesse, sa noblesse et ses nombreuses qualités. Par les temps qui couraient, elle devait craindre pour sa vie, elle qui avait toujours été extrêmement riche, qui vivait dans le plus grand luxe depuis sa naissance, elle avait attiré la rancoeur de milliers de personnes démunies. Manchot avait déjà une idée bien précise de ce qu’elle devait faire pour réussir à piéger Ichigo, sans avoir besoin de tuer. Et Hanyu avait un rôle très important à jouer. C’est donc en laissant le bataillon à l’extérieur qu’elles rendirent visite à Ichigo.
Nous te proposons un marché Ichigo. Comme tu dois le savoir, ton ami Red a été emprisonné et il me semble que tu ne souhaites pas t’allier à nous. Plutôt que d’en venir directement à la guerre, nous pouvons régler cela par un défi plus amical : un défi de graph.
-Et j’affronterai Hanyu, c’est cela ?
-Exactement.
-Le jeu est simple, nous tirerons le thème au hasard grâce à une roulette et vous devrez toutes les deux réaliser un graph en rapport avec ce thème. Un jury sera désigné parmi nos soldats et ta population. Ils devront choisir le plus beau, sans savoir lequel a été dessiné par qui évidemment.
-Quels sont les enjeux ?
-Si tu perds, toi et ton District rejoindrez notre cause. Si nous perdons, nous te garantissons de ne pas t’attaquer et tu pourras déclarer ton District indépendant.
-J’accepte.
L’infrastructure fut créée en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. On procéda donc au tirage du thème sans plus s’attarder. Le thème choisi était : Dessiner la personne que vous aimez le plus. On utilisa une machine afin de définir quelle personne est-ce qu’elles aimaient le plus de manière sûre. Pour Hanyu, ce fut Pikoru et pour Ichigo, la machine indiqua Larme.
D’ailleurs, comment va Larme et le District Dix ? Ils vous tiennent tête je suppose ?
-Non, Larme a été vaincue par White Wind et Smouky. Le District Dix est désormais complètement aux mains des rebelles. Quant à Larme… Elle est dans un sale état.
-Ah bon ?! Comment va-t-elle ?! Elle n’est tout de même pas…
-Non, elle est encore en vie, nous l’avons prise en charge car White se voyait mal laisser son ennemie mourir sur le champ de bataille dans la poussière. Apprends que la Déesse White est d’une infinie miséricorde.
Manchot montra la vidéo de l’attaque de Smouky, puis des images de Larme, couverte de cicatrices et de bandages ensanglantés. Il lui manquait un oeil et un bras. Elle semblait morte de honte et de désespoir. Ichigo fut extrêmement choquée, encore plus qu’Hanyu lorsqu’elle a appris le décès du mathématicien. Ce qui faisait que la scène était encore plus marquante pour Ichigo, c’est que Larme soit encore en vie. Elle souffrait de ses blessures physiques ainsi que de l’humiliation de devoir la vie sauve à ses adversaires. Elle était réduite à un état d’obéissance des plus encombrants. Ichigo avait les images de sa meilleure amie (voire même plus) mutilée gravées dans son cerveau. Tout son entrain pour le concours de graph avait été drainé par cette annonce et elle ne se sentait pas capable de faire un graph de Larme après ce qu’elle venait d’apprendre. Cependant il était trop tard pour reculer alors elle fit de son mieux. Lorsque les deux concurrentes eurent fini et les juges fait leur choix, les graphs furent montrés à tous. Hanyu avait créé une oeuvre des plus touchantes, une sorte d’hommage à Pikoru, où on le voyait, souriant, au centre de l’image avec autour des dizaines de choses qui se rapportaient à lui, des citations, des objets, des idées abstraites… Un portrait chinois en somme. Le tout réalisé avec une harmonie des plus parfaites et une douceur où on voyait pourtant percer la douleur et la tristesse du deuil. À côté de cela, il y avait le travail d’Ichigo. Il était incomplet, mal réalisé, les couleurs n’étaient pas accordés… On avait du mal à croire qu’ Ichigo avait copié le style de Larme tant son graph faisait peine à voir. C’était d’ailleurs peut-être mieux que cette dernière soit blessée, au moins elle ne voyait pas à quel point son amie l’avait dénigrée durant ce concours. Les votes étaient à l’unanimité pour l’hommage de Pikoru. Ichigo fut contrainte de rejoindre les révolutionnaires. Pour souligner sa honte et son échec on l’affubla du titre de Blonde, qu’elle méritait amplement comme le prouve les articles scientifiques de l’impétueux Smouky. Tant qu’ Hanyu était là, Manchot ne pouvait pas faire d’objections quant au parti que rejoindrait le District Sept. Mais dès que la Chinoise repartit au Capitole, elle s’empressa de déclarer le Sept comme étant avec la MS. Ichigo ne fit aucune remarque, elle était bien trop accablée par le chagrin et sa récente humiliation pour s’opposer à celle qui était à la source de ses malheurs. C’était devenu une coquille vide, un corps sans âme. Maintenant qu’elle n’était même plus en état de diriger son District, il ne lui restait plus rien, si ce n’est son argent.


OST : https://www.youtube.com/watch?v=deB-qL_uO-U

Manchot s’amusait beaucoup. Elle qui avait pour interdiction de se rendre sur le champ de bataille était désormais à la tête d’une armée aussi puissante qu’importante. L’ironie de la situation lui plaisait, mais cette sensation de pouvoir sans limite avait un effet grisant inégalable sur elle. Le Président Red lui-même aurait tremblé de peur devant cette force armée. Elle avait avec elle le District Neuf, Dix et Sept ainsi qu’une légion de soldats du Treize. La perte du Cinq était regrettable pour elle, mais les négociations n’étaient pas envisageables avec une population si belliqueuse. Il ne lui restait plus que le Six à unifier, celui de Blue alias Nakiko. Manchot voulait en finir le plus vite possible. Pour cela elle paria sur l’instinct matérialiste de l’être humain. Elle comptait se servir de la flatterie pour attirer l’attention de Naki. Ensuite elle lui proposerait son marché en faisant jouer la différence de richesse des deux camps. En effet, Nakiko était réputée pour être quelqu’un de très noble et qui détestait les pauvres. Et si jamais elle résistait à ces arguments il lui restait le plan de la spiritualité. Le Whitisme savait convaincre les foules.

Ainsi l’armée arriva à l’entrée du District Six avec pour seul ordre d’attendre à l’extérieur, comme dans le Sept. Une petite délégation de soldats accompagna tout de même Manchot, on ne savait jamais. Nakiko les reçut avec froideur. Elle semblait très contrariée d’être la dernière représentante de l’autorité de Cat’s Eye.
Bonjour Naki, si je peux vous appeler comme cela.
-Bonjour. Ne t’inquiète pas, tu peux utiliser cette abréviation. Je crois t’avoir déjà vue, mais je ne sais plus où et je sais encore moins qui tu es.
-Manchot, pour vous servir. Vous m’avez sans doute vue avec White Wind puisqu’elle m’a adoptée en tant que manchot de compagnie.
-Ah oui, c’est vrai qu’elle aime bien recueillir les animaux pouilleux qui traînent dans les rues, ça doit être pour ça qu’on lui a confié un District de pauvres. Sinon, qu’est-ce qui t’amène ici, jeune larbin de White ?
-Sauf votre respect, je ne suis pas au service de White, j’agis selon ma propre volonté. Pour répondre à votre question, je suis venue vous faire un marché. Vous n’êtes pas sans savoir que les rebelles ont renversé le pouvoir. Nous avons besoin de vous et de votre si beau District à nos côtés. Votre intelligence et votre sens des affaires pourraient nous être d’une très grande aide.
-T’essayes de me flatter, là ?

-Certes, c’est mon but, mais ce que je dis est la pure vérité.
-Qu’as-tu à me proposer ?

-Premièrement, vous êtes les derniers qui n’êtes pas dans nos rangs, donc si vous souhaitez éviter la destruction de votre District c’est le seul moyen. Ensuite, de manière plus pacifique, réfléchissez un instant. Vous avez toujours habitué vos citoyens au luxe. Si vous restez indépendants, vous devrez vous en priver pendant très longtemps. Les textes, les graphs, les édifices, les religions… Nous pouvons vous fournir ce qu’il se fait de mieux. D’ailleurs l’abnégation du Sept prouve la supériorité de notre camp en terme de graph. Et enfin, le pouvoir. Nous organisons une table ronde au Capitole. Chacun aura une chance de se faire entendre et même de devenir le nouveau Président.
-C’est intéressant… Cela m’engage à quoi ?

-Concrètement, pas grand chose puisqu’une nouvelle politique sera bientôt mise en place. Mais nous demandons tout de même une délégation de soldats.
-Soit, j’accepte. Je n’ai rien à perdre à vous rejoindre.
-Bienvenue à la MS dans ce cas !

***






Veuillez ne pas nourrir les manchots:
 


Dernière édition par Manchot le Dim 14 Oct - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 118
Date d'inscription : 27/04/2018
Âge : 14
Localisation : Terré chez moi
Emploi/loisirs : Les animes, mon ordi et les oiseaux
Humeur : Comme d'habitude

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Mer 26 Sep - 15:13

Chapitre 10 :






Veuillez ne pas nourrir les manchots:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 1847
Date d'inscription : 02/07/2013
Âge : 22
Localisation : A Panem... ♥
Emploi/loisirs : Chasseuse de prime

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Mer 26 Sep - 18:33

Aaaah enfin !! J'ai tellement hâte de voir cette fameuse histoire dont on a tant entendu parler ! A quand le prologue et le chapitre un ?



   
Find your voice. And when you do, fill the damn silence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 922
Date d'inscription : 04/08/2016
Âge : 21
Localisation : Chez Lucy
Emploi/loisirs : Non.
Humeur : J'aime pas les gens.

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Mer 26 Sep - 21:28

OUAIS OUAIS OUAIS ! On veut savoir !!



Duos de choc:
 


Awards:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Masculin Messages : 7179
Date d'inscription : 30/05/2012
Âge : 20
Localisation : Mitakihara
Emploi/loisirs : Affronter tout type de dresseur.
Humeur : Hawnlesque

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Mer 26 Sep - 23:39

MON DIEU. J'attends ce moment depuis que vous m'aviez expliqué deux - trois trucs dessus... J'ai ultra hâte ! Ca va être sûrement la meilleure Histoire DOP que j'aurai pu lire... J'ai ultra hâte ma soirée devient parfaite grâce à ce poste :D




Arigato DOP-sama :
 


20 HAWN ! Merci :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 118
Date d'inscription : 27/04/2018
Âge : 14
Localisation : Terré chez moi
Emploi/loisirs : Les animes, mon ordi et les oiseaux
Humeur : Comme d'habitude

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Jeu 27 Sep - 16:10

Puisque nous avons de si fervents admirateurs, Sejins et moi avons décidé dans notre extrême gratitude de vous permettre la lecture du Prologue et du Chapitre 1.

Plus sérieusement, ça fait super plaisir de voir cet enthousiasme, merci ! Par contre Red évite de nous mettre la pression comme ça owo






Veuillez ne pas nourrir les manchots:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 1847
Date d'inscription : 02/07/2013
Âge : 22
Localisation : A Panem... ♥
Emploi/loisirs : Chasseuse de prime

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Jeu 27 Sep - 17:34

Omg je suis totalement fan !! xD

Tu as vraiment une jolie plume fluide Manchot et vous avez de la suite dans les idées tous les deux ainsi que de l'humour !

L'univers de Hunger Games... Que je vous aime ♥️ Trop hâte de découvrir la suite du coup xD



   
Find your voice. And when you do, fill the damn silence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Masculin Messages : 291
Date d'inscription : 24/02/2018
Âge : 18
Localisation : Dans l'ombre
Emploi/loisirs : Dormir / Manger / Flooder / Dormir / Manger.....
Humeur : Vagabonde

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Jeu 27 Sep - 17:37

J'aiiiiiime ! J'ai tellement hâte la suite !

Pauvre Red qui joue la victime de partout quand même xD


"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://myanimelist.net/animelist/KuroNeko_Chii
Sexe : Féminin Messages : 3918
Date d'inscription : 26/07/2012
Âge : 18
Localisation : Kaer Morhen
Emploi/loisirs : Séries, films et thé à la menthe
Humeur : Un peu d'thé ?

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Jeu 27 Sep - 18:03

YEAH ENFIN !!

Comment vous dire que j'ai beaucoup aimé ! Le jeu des dialogues entre Manchot et Sejins m'a rappelé ton texte pour le concours Manchot ! :D (Avouez que c'est une excuse pour faire une révolution ? :3)

Par contre ça se voit que vous êtes allé lire la présentation que j'avais écrite sur le forum xD Ca me donne un coup de vieux ! Elle date tellement, je me souvenais plus que j'avais dis ça xD

On va voir si dans le prochain chapitre vous arrivez à me rallier à votre cause et à me faire trahir White ET Red ! Ca ne sera pas chose facile :3



           
In the mood for love
Feelings can creep up juste like that.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 2339
Date d'inscription : 01/08/2012
Âge : 20
Localisation : pays de Kouka
Emploi/loisirs : oui
Humeur : non

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Jeu 27 Sep - 18:36

Trop hâte de lire la suite !!!!!!


Spoiler:
 


Mary is my spirit animal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sexe : Masculin Messages : 7179
Date d'inscription : 30/05/2012
Âge : 20
Localisation : Mitakihara
Emploi/loisirs : Affronter tout type de dresseur.
Humeur : Hawnlesque

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Jeu 27 Sep - 18:42

LE SYNOPSIS EST JUSTE OUF, ça donne ultra envie. Bon, je commence le chapitre 1... [Là je pars du commentaire je vais lire il est 18 ;3]...

Il est maintenant 18h35 et putain je me suis éclaté ! On voit que vous nous avez étudié tous les deux ! Niveau OST, j'ai kiffé la dernière dans le sens où ça fait trop "voix du narrateur" qui fait le bilan sur l'épisode... Bien trouvé owo

Sinon, l'ambiance tyrannique est très bien foutue, j'avoue que je suis grave fan ! Ne me donnez pas trop d'idée ou je risque de réellement l'appliquer ici... En tout cas j'ai très hâte de voir la suite !

Je rejoins Pérona sur le fait que perso' je me vois PAS DU TOUT faire une Histoire DOP avec autant de dialogue car ça serait trop vide mais avec ta façon d'écrire, vos références sur DOP ect ça le fait trop bien :D

JE VEUX LA SUITE. (Je comprends ta frustration quand je poste pas mes chapitres...)




Arigato DOP-sama :
 


20 HAWN ! Merci :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 2332
Date d'inscription : 28/11/2012
Âge : 20
Localisation : Au pays de l'Ice Tea ~
Emploi/loisirs : Te tuer peut-être ?
Humeur : M'emmerde pas.

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Jeu 27 Sep - 19:22

Ohhh eh ben je m'attendais pas à ça !
Je rejoins Whity sur le fait que vous avez mit l'univers de DOP avec Hunger Games, c'est cool ! Je sens les multiples références aux histoires de Red ainsi qu'à son humour !
Vous avez tout les deux une belle plume, ça va bien donner je le sens


☦️ やみ獏良 ☦️

Merciiii Hanyû <3
Cadeaux! Merci ♥♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 922
Date d'inscription : 04/08/2016
Âge : 21
Localisation : Chez Lucy
Emploi/loisirs : Non.
Humeur : J'aime pas les gens.

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Jeu 27 Sep - 21:35

VOTRE. HISTOIRE. EST. TROP. BIEN.

J'ai trop de trucs à dire, donc je vais faire dans l'ordre ! Déjà, très bon choix d'OST, j'aime beaucoup ! Ensuite, Sejins je me suis sentie coupable en lisant que je m'étais moquée de toi... :'( c pa jenti...
Mais sinon wow, déjà les références super bien placées (Kakegurui, les gens de DOP et leurs particularités, les topics et événements récents, etc), vous avez super bien géré. Ensuite, c'est à la fois captivant et drôle (la réplique qui m'a fait le plus rire c'est : "Il est trop mignon quand il fait ça quand même."), ça m'a tuée putain et je trouvais que ça collait vachement au texte et ça rajoutait un petit quelque chose en plus ! Vous avez super bien imité Red je trouve, on croirait presque qu'il vous a donné les répliques donc bravo !
Y'a beaucoup de dialogues mais personnellement ça me dérange pas parce qu'on suit bien le fil, c'est pas trop surchargé et ça jongle bien entre les deux protagonistes. En plus, les passages de narration tranchent bien avec le reste, et d'ailleurs l'idée de faire une partie "explication du contexte" c'était très bien !

Bref j'adore pour le moment, j'ai pas vu le temps passer en vous lisant et j'espère que ça sera pareil pour la suite ! VOUS ETES UN SUPER DUO !



Duos de choc:
 


Awards:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 943
Date d'inscription : 11/03/2018
Âge : 21
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Joyeux

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Jeu 27 Sep - 22:18

White : Merci ! :) Il me semble que c'est de toi qu'on a pris cet univers dans notre discussion à 3 sur la cb du coup tu ne pouvais qu'apprécier :P

Kuro : Merci ! :) Oui le pauvre, la célébrité n'amène pas que des fans ^^

Pérona : Merci ! :) Pour le dialogue (jusqu'à l'apparition de Red et peut-être même le petit bout après, Manchot nous le confirmera), on l'a fait en une seule prise sur la cb mdrrr (il n'y a pas de retouche). C'était avant même qu'on se mette à créer l'histoire owo. En effet je suis allé fouiller du côté des antiquités pour dénicher cette perle ^^

Lucy : Merci ! :) Tu n'auras pas à attendre longtemps ;)

Red : Merci ! Quand je l'ai écrit j'ai pensé fort à toi ^^ Bien sûr qu'on vous a étudié, le plan doit être infaillible ;) Je te remercie, je savais que j'allais être attendu au tournant sur ce point, content de ne pas t'avoir déçu dessus. Demande à Manchot pour les conseils tyranniques, elle a un vrai talent pour ça ;) Ne t'inquiètes pas, il y a aura aussi du texte ;)
SOUFFRE EN SILENCE STP

Bakura : Merci ! :) Les références vous allez en bouffer ! (enfin je crois :/ mdrrr)

Hanyu : MERCI. BEAUCOUP. :) Merci Hanyu, tu ne peux pas t'imaginer le temps que j'ai passé à choisir tous les OST, ça me fait plaisir que quelqu'un aime :) Pour la moquerie c'était ma stratégie pour que t'aies ton permis, merci qui ? ;) Merci bcp, comme j'ai dit à Bakura il risque d'y en avoir d'autres, j'espère que tu les apprécieras aussi :)
Pour "Il est trop mignon quand il fait ça quand même." tu peux dédier cette phrase à Manchot, même moi quand j'ai lu ça je me suis tapé une grosse barre mdrrr Pareil pour ces répliques de Red, qui d'autre que Manchot pourrait être aussi diabolique que lui ^^ (oups).
MERCI mais je le savais déjà :) (euh j'arrive pas à invoquer la modestie owo)



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sexe : Féminin Messages : 4730
Date d'inscription : 06/06/2015
Âge : 18
Localisation : Domaine Carpenter
Emploi/loisirs : Graph
Humeur : >w<

MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   Ven 28 Sep - 15:11

Omg j'adore !
Les autres ont tout dit mais c'est très fluide, facile à lire. Pas trop long, pas trop court et on est pas surchargé d'informations donc c'est bien ! Le fait qu'il y ait beaucoup de dialogue ne m'a pas dérangé non plus, c'était très bien fait :3
L'idée de rébellion contre Red j'aime ;3
Je suis pour que je vous réussissiez owo
La réplique :"Il est trop mignon quand il fait ça quand même" m'a tué comme les autres xDD
Bref j'ai hâte de lire la suite vous gérez !








Spoiler:
 


Awards:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir   

Revenir en haut Aller en bas
 

MS Series : Histoire n°1 - À la conquête du pouvoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Petite histoire des colonies françaises
» Les 50 meilleures séries TV anglo-saxonnes selon le magazine Empire
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» WWE 2-Packs Series 6
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Direction One Piece 2 ::  :: DOP ART :: Écriture-