Partagez | .
 

 Un train dans la nuit…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sexe : Masculin Messages : 4215
Date d'inscription : 01/07/2016
Âge : 19
Localisation : Dans le pays des merveilles avec Alice
Emploi/loisirs : /
Humeur : Calliope la plus belle ♥

MessageSujet: Un train dans la nuit…    Mer 1 Nov - 13:57

Un train dans la nuit…

Synopsis :
Dans une gare de campagne, lors d’une nuit noire où est haute, le DOP train arrive. Mais qu’est que cela peut-il bien annoncer ?

Je me trouvais dans une gare en plein campagne, avec une seule et unique voie. Vraiment bien paumé, comme coin. Pour rajouter au tout, il faisait noir, et même si la lune était haute, le tout était peu éclairé… C’est quand qu’il investirait dans des éclairages ? Ah … Et le vent, horrible, à ta glacer le sang. Si j’étais dans un film, je me croirais presque dans un film d’horreur comme première victime…
D’ailleurs, quelqu’un approche, oh non… Ne me dites pas que…

- En retard, en retard… dit une femme habillée d’une chemise blanche, les cheveux blancs, et les chaussures de la même couleur, avec pour contraster, un pantalon noir.

- En retard de quoi ? Le train n’est même pas encore arrivé. D’ailleurs il arrive quand ? dit-il juste au moment où le train arriva.

Un vieux train, sans tag, où juste la rouille était visible et les fenêtres étaient vitrés de noir, ne laissant rien voir de l’autre côté. Mais qu’est que ce train ?

- En retard dans l’écriture de mon blog, bien sûr. Et je me présente, on m’appelle Vent Blanc.

- Enchanté…

Mais à peine eu-je le temps de me retourner pour mieux la voir, qu’elle avait disparu, ne laissant qu’une légère brise derrière elle.

- Mieux faut-il que je monte dans ce train, avant qu’il parte.

D’ailleurs, qu’est que je faisais dans ce train. Je ne me rappelais plus pourquoi j’étais ici. Mais la question n’eut même pas eu le temps d’être résolu que les portes se fermèrent juste après son entrée et le train redémarra. Bon…

- Plus qu’à espérer trouver une place assisse.

Deux choix s’offraient à moi, une porte donnant accès à deux wagons. L’une des portes étaient recouvertes d’un poster d’un homme avec un costume ouvert, laissant voir ses abdos et autres. Et au-dessus du poster, se tenait une affiche : « Ame chaste s’abstenir, le territoire Rouge Ruby est certifié. »
Mon choix fut vite fait. Je pris donc l’autre porte, qui elle, était assez simple et l’ouvrit. A peine, l’eux-je ouvert que je fus ravagé par la fumée et je me mis à tousser. Comment cela pouvait être possible ? Je sais que la politesse n’est pas de mise en France, mais il y a des limites.
Mais bon, le temps de s’habituer fut quand même de courte durée et je pus voir deux femmes, fumant une chicha, avec à côté un radio sortant un cauchemar auditif. On l’appelait : celui qu’on ne peut pas prononcer le nom, mais ces fidèles le nommaient Jul. Mais cela n’était qu’un détail, ou pas, même si mes oreilles en saignaient. Je me devais de changer de wagon, le suivant serait peut-être mieux. Mais ces deux demoiselles étaient quand même assez charmantes.

- Pouvez-vous m’indiquer où va ce train ?

- D’abord, on fait dans les présentations. Toujours agresser les filles…  ,lui dit l’une des deux filles.

- Je m’appelle…

Comment je m’appelais ? Comment ai-je pu oublier cela ? C’était pourtant primordial…

- Il doit être choqué par notre beauté, bébé.

- Oui c’est ça, tu as raison. Elle, c’est Calli, aussi nommé Aphrodite ou encore nommé par énormément de façons. D’ailleurs une légende dirait que celui connaissant son véritable et premier pseudo aurait le droit de …

- Oh mais tais-toi, sale pute… Elle, c’est Hanyu, co-adjointe du dirigeant de ce train.

- Euh… Merci. Mais je dois…

Même si elle était mignonne, toutes les deux vêtues un peu de manière provocante, laissant entrevoir quelques bonus, et tout à fait à mon goût. Je ne pouvais rester ici une minute de plus. Mes oreilles saignaient et je commençais à avoir mal à la tête, comme si mon cerveau était absorbé par la musique. Je devais partir. Et c’est pourquoi je partis en courant, laissant les deux demoiselles seules, qui reprirent leur ancienne discussion sur leur dernier mec, ou le dernier ragot du moment.
J’arriva donc au wagon suivant. Tout était blanc et noir, morne, triste… Comment pouvait-on passer du tout au tout ici ? Clac… Un bruit de fouet contre quelque chose se fit entendre, me forçant à lever ma tête, alors que je reprenais mon souffle.  Un homme, aussi en noir et blanc, vêtu d’un costume avançait, muni d’un fouet et criait beaucoup :

- Plus de couleurs, plus vite, plus de rentabilité !!! Travaillez !!!

Pendant qu’il faisait son spectacle atroce, trois personnes étaient attachées chacun à sa banquette, avec une énorme chaine et lié avec une menotte à un pc. En premier, une fille au pull remplis de couleur, pouvant rappeler toutes les tonalités de l’arc en ciel. Un choc face à ce morne noir et blanc. Elle avait aussi une peluche licorne sur ses genoux. En deuxième, une autre fille, vêtu tout de rouge, de la robe au ruban de son chapeau, travaillait, elle aussi, en mangeant avec son autre main, des fraises, dont le jus coulait sur sa robe, la tachant. Mais rien de visible car la robe avait enfaite la même couleur que le jus de la fraise. Est-ce que la robe était coloré par le jus de la fraise ou la robe avait la même couleur que le jus ? Encore une question sans réponse… Et en troisième, un vieux, muni de sa canne et ses lunettes sur son nez pour mieux voir.

- Oui monsieur Passion, nous avons presque fini, lui répondit la fille vêtue de rouge.

- N’oubliez pas vos cachets, Papylouzi. Cela serait dommage que vous vous endormez encore, cette fois-ci. M’obligeant donc de vous interdire de repas.

Suite à ces mots, le vieux, sortit une plaque de cachet, en prit un qu’il avala avec une tasse de café. C’est à cet instant que je pus voir ces cernes, tombant presque jusque par terre. D’ailleurs les deux autres filles étaient aussi dans le même état, avec leur visage ne criant et réclamant que le sommeil.

- Excusez-moi, je dois passer, dis-je à l’homme en costume.

Je voulais quitter au plus vite ce wagon, ce cauchemar était horrible. Comment pouvait-on obliger des gens à travailler contre leur gré. Enfaite, je voulais quitter le train tout court. Il est tout sauf normal et je ne sais même pas pourquoi je suis monté dedans. Et encore une fois, je courus pour aller au wagon suivant.
Celui-ci était le calme incarné, on aurait pu entendre une mouche volée. Seul un endroit était éclairé, une table où il y avait 3 personnes : une jeune fille, un homme coiffé d’un haut forme et … Vent Blanc.
Elle était donc partie ici.

- Je pose le floodage impertinent et intempestif et je t’attaque, Chapelier, dit la jeune fille.

- Je réponds par nerf d’acier et réponse dans la seconde. Cela contre ton attaque.

Je m’avançai et je pus les voir, tenant chacun dans leur main, des cartes, surement de jeux.

- Ah, voilà la personne que j’ai vu tantôt, dont je vous ai parlé, dit la fille se faisant appeler Vent Blanc.

La jeune fille, vêtu tout de rose, de la robe toute mignonne aux rubans tenant ses deux couettes se tourna vers moi et déposa aussi ses cartes, face cachée sur la table.

- Je me présente, Camille, mais mes amis m’appellent Shinou.

Quant à l’homme, coiffé d’un haut forme, vêtu d’un long manteau noir cachant ainsi le reste de ses vêtements déposa aussi ses cartes, et prit sa tasse de thé, qu’il but d’un coup puis aussi se salua :

- Chapelier, pour vous servir. Peut-être voulez-vous vous joindre à notre jeu.

- Pourquoi pas, lui répondis-je, en m’installant à leur table.

Je me tenais vraiment devant les seules personnes normales de ce train ou pas. Quoi que… Leurs attitudes, elle aussi était étrange. Celui se faisant appeler Chapelier buvait assez souvent dans sa tasse de thé, vide depuis un moment. Camille, elle, regardait tout le monde avec des yeux de biche, laissant presque croire qu’elle essayait de draguer tout le monde. Quant à Vent Blanc, elle prenait des fois son carnet, et marmonnait des choses bizarres en écrivant dessus. C’était bien loin d’être des personnes normales. Mais peut-être les plus gentils de ce train.

- Le jeu est très simple. L’objectif est d’être le premier posteur en éliminant ses concurrents. Pour cela, on dispose de cartes permettant de submerger ses adversaires de notifications et donc de les éliminer.

- Oh non, Chapelier, tu vas encore profiter d’un nouveau pour le manipuler et donc gagner, dit Vent, en soufflant.

- Toujours à m’accu…

Mais il n’eut pas le temps de finir sa phrase, qu’une alarme assourdissante se fit entendre. Je mis mes mains sur mes oreilles pour les apaiser. Quant à Camille, elle se mit sous la table et se cacha.

- Camille, ce n’est pas une alerte de bombardement. Celle-ci n’existe plus depuis la dernière guerre, lui dit Chapelier en exposant toute sa science historique.

- Alors qu’est-ce, lui demanda-t-elle.

- C’est bien pire que ça, le contrôleur arrive, répliqua Vent Blanc.

A peine eu t’elle dit ça que la panique se lut sur le visage de Chapelier et il prit son chapeau qu’il déposa devant lui.

- Où est-elle ?

Et en même temps qu’il disait cela, il sortit de son chapeau énormément de choses : un bic, un cahier, une plume, un service à thé, un couteau à beurre et une feuille un peu chiffonnée.

- Ah… La voici, je pensais l’avoir perdu.

Un énorme claquement se fit entendre. C’était le bruit de la porte, mais comme si quelqu’un d’énerver l’ouvrait.

- Il est ici, dit Camille qui était resté sous la table.

Je sais qu’il est ici et il me fait peur, lui répondit Chapelier.

- Mais qui est-ce ? leur demandais-je, pour autant les effrayer.

La peur se lisait en effet sur le visage des 3 protagonistes devant moi.

- Je me présente, Red. Je suis le contrôleur de ce train, dit un homme tout noir.

On aurait dit un spectre, ou une ombre. Il était tout noir, et la seule marque ressortant de ce vide noir et cauchemardesque étaient ces deux yeux, vicieux et perfides, ne pouvant que laisser imaginer ce dont il était capable.
Chapelier lui tendit sa feuille, ainsi que celle de Camille et Vent Blanc lui tendit la sienne.

- Quelle belle preuve que vous avez posté vos 15 messages journaliers sur DOP. De bons serviteurs faisant la fierté de DOP.

- Certifié par votre adjointe, Hanyu, en plus, lui répondit Chapelier, avec sa voix craintive.

- Et vous, jeune homme, où est votre preuve ?

- Je n’ai que mon ticket de train. De quoi parlez-vous ?

Je ne sais pas qui il était mais une chose était sure. Je savais que ce qu’il allait arriver, ne présageait rien de bon.

- Une personne est venue dans ce train sans poster ses 15 messages. Une hérésie, un manquement de premier ordre. La loi le stipule pourtant bien, et la loi c’est moi. Vous savez donc ce qui va se passer.

Vent Blanc me poussa vers Red, le regard penné mais en même temps heureuse de se débarrasser de Red. Et Red m’emporta en me tenant de tous ses forces mon bras, vers le bout du wagon dont la porte était étrange, elle était d’un noir obscur, comme si aucune lumière ne passait. Enfaite elle était de la même matière qu’était Red. Où m’emmenait-il ? Où est ce que j’étais ? Chez les fous, surement. Je ne voulais pas mourir. Je ne désirais qu’être sauvé par Dieu, ou n’importe quelle autre entité supérieure.  
Il me poussa dans ce noir et je fus absorber par celui-ci. J’arriva dans un lieu sans substance et je tombais, encore et encore, pendant de longues minutes. Puis…

Puis je me réveillais, entendant le bruit de mon réveil. J’avais rêvé de tout ça ? Non, pas possible…

- Oh mais merde, je vais vraiment rater mon train si je rêvasse comme ça. Au pire, pas grave… Ce n’était qu’un rêve.

- Ou pas, se dit une voix dans ma tête.

FIN




Merci Hanyu et Larmounette. ♥️

Merci à toi bel inconnu !!! Ma plus belle signature !!!

Cadeau:
 

Kirua :
 

Larme :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Masculin Messages : 6446
Date d'inscription : 30/05/2012
Âge : 19
Localisation : Au sommet du Plateau Indigo.
Emploi/loisirs : Affronter tout type de dresseur.
Humeur : Hawnlesque

MessageSujet: Re: Un train dans la nuit…    Mer 1 Nov - 15:25

OMG. J'étais déjà en train de dire que la fic' de Calliope serait la plus drôle et ma préférée mais franchement vos styles d'écritures sont totalement différents et je me rapproche plutôt du tien, du moins j'ai préféré ta manière de raconter l'histoire même si j'ai moins ri que celle de Calli. 


L'idée du train est vraiment bien trouvée, j'ai grave aimé ta fic' Chapelier et je suis vraiment content de pas être juge car ça serait difficile. J'ai beaucoup aimé l'idée du contrôleur et que tu rappelles votre compétition entre Shinou la fille rose, Vent Blanc et toi owo


Bien joué, j'ai du souci à me faire owo




Merci Père Noël Anonyme :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 3189
Date d'inscription : 06/06/2015
Âge : 18
Localisation : Dans mon Palace
Emploi/loisirs : GRAPHISME
Humeur : >w<

MessageSujet: Re: Un train dans la nuit…    Mer 1 Nov - 15:59

Franchement j'ai bien aimé, c'est hyper différent de Calli et vraiment j'ai trouvé ton histoire intéressante !
T'as un style d'écriture vraiment particulier je trouve et j'ai adoré l'idée du train et comment t'as présenté les gens du forum owo


 










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 667
Date d'inscription : 04/08/2016
Âge : 20
Localisation : Hyakkou Academy
Emploi/loisirs : Le non-agir...
Humeur : J'aime pas les gens.

MessageSujet: Re: Un train dans la nuit…    Mer 1 Nov - 19:15

Ceci est mon avis en tant que jury.

- Respect du sujet :

Le nombre requis de membre est atteint, personnellement je trouve que tu en as mis le nombre adéquat, ni trop, ni pas assez. Ils sont tous détaillés, ce qui est un bon point selon moi. Aucun contenu choquant. Ton récit est assez long, ça n'est pas le plus long mais vu ton histoire je ne pense pas que ça aurait été nécessaire d'écrire beaucoup plus que ça.

- Orthographe et Syntaxe :

Attention à certaines fautes d’orthographe et d’inattention, je pense que si tu t’étais relu encore une fois, tu aurais pu éviter quelques erreurs. Attention aux répétitions aussi, comme ici : « - En retard de quoi ? Le train n’est même pas encore arrivé. D’ailleurs il arrive quand ? dit-il juste au moment où le train arriva. » 3 fois le verbe « arriver », ça fait beaucoup.
Les temps sont bien utilisés, attention à quelques fautes de conjugaison cependant, c'est ce qui saute aux yeux en général.
Attention à la forme du texte, je trouve que tu ne l’as pas assez laissé respirer, tout était collé, c’est dommage (du coup, sur le topic, tu as aéré ton texte, mais sur ce que j’ai reçu en MP c’était tout collé donc voilà). Il aurait aussi été judicieux de mieux faire apparaître les dialogues, avec des espaces, des guillemets.

- Originalité du sujet :

Pour moi c’est le sujet le plus original du concours. Faire de DOP un train avec différents wagons, c’est très ingénieux. On avait une atmosphère à la Alice aux Pays des Merveilles, couplée à un univers un peu "ancien" (après c’est mon interprétation, ça n’est pas forcément ton ressenti à toi), et le fait que le narrateur ne soit pas toi, mais quelqu’un d’inconnu, c’était très bien fait aussi. J'ai particulièrement aimé cette ambiance globale qui planait au-dessus de moi quand je lisais ta fic : mystérieuse, sombre, mais agréable quand même. J'aime beaucoup le fait que tu aies réussi à associer réel et fantaisie.
J'aurais bien aimé un peu plus de détails concernant le ressenti du personnage à chaque moment où il découvre de nouvelles choses, avec des adjectifs forts, traduisant de sa surprise, sa peur, etc. Je pense que ça aurait apporté un joli plus à ton récit.

- Structure du texte :

Une structure plutôt bonne, l’avancement du personnage concorde avec la découverte des différentes facettes du train. Je n'ai pas grand-chose à dire là-dessus, à part que faire des pauses un petit peu plus longues entre chaque scène (donc chaque wagon) permettrait au lecteur d'avoir le temps d'assimiler l'information précédente, et de se préparer à la prochaine ; ainsi, il peut vraiment comparer les différents aspects du récit et apprécier la vraie valeur de ta fic.

- Rapport via le forum :

Alors là, je suis satisfaite. Non seulement il y a des références aux membres, mais aussi à des moments marquants de la vie de DOP (notamment votre battle de commentaires). Le passage sur Red qui contrôle l'activité du forum m’a fait tellement rire, ça colle tellement à la réalité (je dois dire que mon rôle m'a bien fait marrer aussi XD). Encore une fois, transformer ça en train, avec un contrôleur, des wagons, et une touche de fantastique, c’était très bien.

- Synopsis :

Une ligne, c’était osé, on pouvait s’attendre à tout. Et honnêtement, j’ai pas été déçue. Tu aurais pu étoffer un peu si tu l'avais voulu, en décrivant un peu ce qu'on pourrait trouver dans ce train, tout en restant évasif bien sûr. Le suspense était un bonus pour toi, autant dans le synopsis qu’à la fin de ton récit.

Mon avis global :

Personnellement, j'ai trouvé ton récit à la fois drôle et sérieux, et mystérieux. L'imagination est là, ton récit se distingue des autres par son originalité, c'est un atout à explorer je pense. Le reproche principal se trouve dans l'orthographe et tout ce qui est aspect et forme en fait, c'est vraiment ça que tu dois revoir selon moi.





Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 1128
Date d'inscription : 16/12/2012
Âge : 20
Localisation : Wonderland o/
Emploi/loisirs : Manger ~ blouber ~ dormir ~ flooder
Humeur : Bloub

MessageSujet: Re: Un train dans la nuit…    Mer 1 Nov - 22:31

-Respect du sujet

Assez de membres cités pour qu’ils soient bien tous exploités et contenue ni trop long ni trop court.


-Orthographe et Syntaxe


Quelques mélanges au niveau de la narration au début. C’est censé être à la première personne mais on retrouve parfois du « il » en parlant de toi. Peut-être juste une mauvaise relecture mais on retrouve ce problème quand même plusieurs fois au début donc attention !
Également pas mal de fautes d’orthographe c'est dommage.

- Originalité du sujet


J’ai beaucoup aimé le fait que le récit se fasse à travers un personnage dont au final on de connaît rien, pas même le nom. J’ai d’abord pensé que c’était toi, jusqu’à ce qu’on voit Chapelier dans un des wagons. Donc est-ce plutôt le toi IRL ou bien alors un personnage complètement fictif auquel on peut tous s’identifier ? Pareil, est-ce vraiment un rêve au final ? J’aime me poser ce genre de question donc bien joué !
De même certains personnages sont présents sans que tu cites leur pseudos, mais tu les décris tellement bien que je les ai direct tous reconnus (enfin je crois xD).
Bref très bon sujet si ce n’est un peu court, j’aurais bien aimé voir le wagons secret de Rubis je dois l’avouer… et bien d'autres encore. Tu serais aller jusqu'au wagon de tête que ça ne m'aurait pas déplu !

- Structure du texte


On ne peut pas vraiment parler d’intro et ta conclusion paraît un peu courte, mais pour se qui est du reste on se laisse porter de wagons en wagons en suivant ton récit (dommage qu’il y en ai d’ailleurs si peu, j’aurais bien continué à lire) ce qui est plutôt pas mal. On a l'impression d'avoir une petite histoire pour chacun des wagons et on attend avec impatience la suivante.

-Rapport via le forum

J’ai beaucoup aimé les petites références à de réels moments de DOP comme le concours de posteur entre Camille, White et toi que j’ai direct reconnu.
Pareil les petites variantes de pseudo comme pour Vent Blanc ou Papylouzi m’ont bien fait rire (surtout le dernier je l’avoue…). Et voir Red en dictateur du train lui va tellement bien ! Je t’aurais bien mis un malus pour lui avoir donnée autant d’autorité (on sait tous que c’est très peu réaliste) mais je vais être sympa...


- Synopsis


Beaucoup trop court à mon goût. On a une campagne et… un train. D’un coté ça laisse largement le suspens mais du coup je sais absolument pas à quoi m’attendre en ce qui concerne le thème c’est dommage. Limite je m’attendais à un train fantôme vu que c’est la période d’Halloween, mais ce n’était absolument pas le cas.





~ Bloub ~


#TeamPupute ♥:
 


Merci PNA !:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Masculin Messages : 4215
Date d'inscription : 01/07/2016
Âge : 19
Localisation : Dans le pays des merveilles avec Alice
Emploi/loisirs : /
Humeur : Calliope la plus belle ♥

MessageSujet: Re: Un train dans la nuit…    Jeu 2 Nov - 11:17

Alors tout d'abord, je vous remercie de vos critiques bien constructifs. C'est la base, pas comme l'acide. *blague de mes souvenirs de chimie*
Au niveau de l'orthographe et du format du texte, j'avoue pas avoir fait attention à cela, j'ai genre relu une fois en faisant 15 trucs à la fois, donc un peu en mode: je vois que dalle. J'aurais pu faire un effort mais j'en avais aucune envie, surtout en ce moment où j'ai pas mal d'autres trucs à penser.
Après au niveau du narrateur, pour moi, il représente plusieurs choses. C'est un peu un mélange de plein de trucs: moi, un nouveau et un inconnu. J'ai voulu en dire le moins sur lui pour garder cette touche de mystère et laisser le lecteur l'identifier comme il le désirait, même peut être s'auto identifier. D'ailleurs au début, je pensais ne même pas lui laisser le droit à la parole, à ses pensées et autres, mais cela m'aurait plus handicapé qu'autre chose.
Ensuite au niveau du synopsis, je voulais faire quelque chose de court, d'éphémère pour un peu allécher le lecteur sans lui en donner trop et garder un maximum de mystère sur le texte. Cela n'a pas peut être pas été fait au mieux mais bon...
Sinon, heureux que ça vous ait plu et que vous avez rigolé aux références sur vous ou sur les autres. Et j'ai donné le rôle de méchant à Red pour justifier le côté du rêve, du fantastique du récit. Faut bien que Red est une marque d'autorité un jour.




Merci Hanyu et Larmounette. ♥️

Merci à toi bel inconnu !!! Ma plus belle signature !!!

Cadeau:
 

Kirua :
 

Larme :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 953
Date d'inscription : 28/04/2015
Âge : 20
Localisation : Dans un Kebab. Salade. Rubis. Oignon.
Emploi/loisirs : Courir après Rubis
Humeur : Amoureuse de Rubis.

MessageSujet: Re: Un train dans la nuit…    Jeu 2 Nov - 17:15

J'ai adoré en fait

Je sais pas critiquer mais tu as tout dosé à la perfection bb
Le nombre de perso. L'humour, le sérieux tout. Je suis fière de toi mon amour. ❤️


RUBIS DOMINERA DOP !



+ ON EST LE MEILLEUR DUO MOI ET MIRA


Parce que sans elle, La Team Pupute n'existera pas ♥ :
 

Quand des PNA te font des petits cadeaux hihi:
 


Je te charme en #CC0000.
Et je fais des ravages en #FF00FF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Www.frontnational.com
Sexe : Féminin Messages : 3818
Date d'inscription : 12/05/2013
Âge : 24
Localisation : Mont Aokigahara
Emploi/loisirs : Distributeur de cordes
Humeur : Resplendissante !

MessageSujet: Re: Un train dans la nuit…    Jeu 2 Nov - 18:09

Bon la plupart a été dit. J'ai pris un peu plus plaisir à lire la seconde partie de ton texte, l'idée du train est plutôt bonne ! On a bien les membres et même certains faits glissés dedans. 
Après j'admets qu'il y'a eu quelques maladresses d'orthographe et d'expression, ne facilitant pas toujours une fluidité et une compréhension optimale de certaines passages, bien qu'on cerne la structure simple mais efficace de l'ensemble du récit, du chemin du personnage wagon par wagon, rencontrant ses étranges occupants de notre communauté, c'était plutôt prenant comme concept !
J'aurais peut etre aimer lire encore un peu plus de tension dans ton texte vu l'ambiance et l'univers mais ça, ça ne tient qu'à moi héhé. Sinon je trouve la fin plutôt bien menée, c'est efficace comme chute, et comme fin de one shoot tout court, car elles nous laissent une petite interrogation en plus du mystère voire tension de l'ensemble. J


 
Image and video hosting by TinyPic
Spoiler:
 
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/akaivongoethe/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un train dans la nuit…    

Revenir en haut Aller en bas
 

Un train dans la nuit…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un train dans les highlands :)
» L'Ain avec en train
» Le train des nuages (argentine)
» PROCHAINEMENT un nouveau musée du train dans les vosges
» Une voiture percute un train dans les Landes : une mère tuée, son bébé légèrement blessé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Direction One Piece V2 ::  :: DOP ART :: Écriture-