Partagez | .
 

 Débat - Plus de deux genres, oui ou non?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Combien de sexe/genre pensez vous qu'il existe ?
Deux, hommes et femmes, si plus ni moins.
63%
 63% [ 5 ]
Je pense qu'il existe une multitudes de genre et que c'est quelque chose de psychologique.
37%
 37% [ 3 ]
Total des votes : 8
 

AuteurMessage
Sexe : Masculin Messages : 290
Date d'inscription : 05/03/2017
Âge : 18
Localisation : Dans le Royaume de Nohr
Emploi/loisirs : Collectionner des répliques de Katanas
Humeur : Une humeur n'est jamais fixe. Surtout avec moi.

MessageSujet: Débat - Plus de deux genres, oui ou non?   Mer 13 Sep - 19:37

Bonjour, récemment beaucoup de Youtubers que j'adore ont abordés le sujet suivant : Plus de deux genres, que faut-il en penser ?

En effet on vie à une époque ou la tolérance est légion, mais pas de tous les côtés. Il y a ceux qui admettent que biologiquement qu'il y a des hommes, des femmes et c'est tout. En effet c'est une réalité biologiquement indiscutable, mais il y a des personnes qui ne s'identifient à aucun de ces deux là. On appelle ces personnes des transgenre.

Il est tout à fait normal si des personnes ne se sentent pas homme ou femme mais autre chose (Et y'en a tout un pokédex de ces "genres" là /paf) cependant comme dans tout mouvement, il y a des extrémistes, des gens qui commencent à polémiquer sur tout et n'importe quoi à propos de leur combat, et qui au lieu de penser ce qu'ils veulent, vont exiger au monde d'accepter leurs convictions, sous forme de polémiques. Par exemple ils vont gueuler parce qu'aux toilettes il n'y a qu'une porte fille et une porte garçon, ils vont gueuler parce que dans un jeu vidéo on peut choisir qu'entre un homme et une femme, ils vont faire des pétitions pour qu'un personnage transgenre apparaisse dans leur série ou film préféré, etc.. Dis comme ça on dirait que c'est de l'ironie mais nombre de polémiques ont été créées par cela.

Bref, que pensez vous de tout cela ?

(Perso je pense que ça part trop loin, qu'il n'existe que des hommes et des femmes et que si ils se sentent autre chose c'est leur droit mais qu'ils n'ont pas à nous imposer leur vision)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 6176
Date d'inscription : 30/05/2012
Âge : 19
Localisation : Au sommet du Plateau Indigo.
Emploi/loisirs : Affronter tout type de dresseur.
Humeur : Hawnlesque

MessageSujet: Re: Débat - Plus de deux genres, oui ou non?   Mer 13 Sep - 19:56

PTDR. Désolé pour l'intrusion mais j'ai voté "Homme/Femme" et rien d'autre... Si on commence à écouter tout le monde, ça sera juste la merde. On naît homme/femme et si on veut changer bah on va au Brésil et c'est réglé on va dire... :D

Sincèrement, je trouve ça exaspérant qu'on parle de sujet comme ça. La tolérance (mot qui marche quand ça arrange au passage) ne touche pas ce genre de sujet à mes yeux car je trouve que on est soit un homme/femme donc gavez pas svp

Je sais pas quoi dire enfin si on se sent pas "homme/femme" bah vous êtes ce que vous voulez mais biologiquement bah vous êtes un des deux bref merci franchement juste mdr ça me tue ;3





MERCI DOP :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Masculin Messages : 29
Date d'inscription : 10/07/2017
Âge : 20
Localisation : Tours
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Aqueuse

MessageSujet: Re: Débat - Plus de deux genres, oui ou non?   Mer 13 Sep - 20:10

Le genre contrairement au sexe est une construction sociale et sa définition est donc susceptible de changer au fil du temps. Il est indiscutable qu'il n'existe que deux sexes, mâle et femelle, et même si dans la majorité des cas le genre d'une personne et associé au sexe, il existe de nombreuses situations dans lesquelles ce n'est pas le cas : transsexualité, transidentité, dysphorie (de genre, et qui du coup est une affectation mentale) ou encore non-binarité, j'en oublié peut-être d'autres mais c'est le dernier qui fait l'objet du débat donc.

Comme je l'ai dit, le genre est une construction sociale, c'est l'avis de BEAUCOUP de monde maintenant et c'est aussi le mien : pendant longtemps on a fait la distinction stricte entre l'homme et la femme car chacun avait un rôle précis dans la société, et chacun des deux genres (à l'époque) avait des caractéristiques propres. Bien que ces "rôles" soient ancrés dans la culture ils tendent de plus en plus à disparaître du fait notamment du féminisme qui cherche à construire une société où homme=femme(=reste) mais aussi de l'accès égal pour les tout le monde à toutes les ressources (en tout cas dans la majorité des pays civilisés, je citerai notamment le droit de vote pour les femmes et la reconnaissance des congés paternité). Mais alors quelle définition prend le genre ? Est-il nécessaire d'établir une liste de tous les genres qui existent, et cette liste est-elle finie ?

Je vais attaquer mon propre opinion ici en disant que je ne pense pas qu'il soit nécessaire de dresser un tableau global de tous les genres, d'autant plus que contrairement à la sexualité (on fait souvent le rapprochement entre les deux), le genre ne se base pas sur grand chose. On peut dire qu'il y a homme, femme, au milieu, un peu des deux, l'un puis l'autre ? Une autre définition qui peut convenir c'est dire que le genre est un spectre dont homme et femme sont les extrémités, mais là encore ce n'est pas une définition qui plait à tout le monde.

Certes comme tu le dis il y a des "extrémistes", mais le seul problème que j'ai avec ces gens c'est qu'ils ne se rendent simplement compte qu'on ne peut pas reprocher à la société actuelle de voir le genre comme une notion binaire : c'était comme ça pendant très longtemps, et il faut le voir comme une possibilité d'évolution et non pas comme un défaut de la société. Toutefois ces "extrémistes" comme tu le dis font partie d'une très petite minorité, qui est malheureusement la plus entendue et qui sert aux haters pour décrédibiliser la cause. Il existe une très grande communauté de personnes non-binaires qui cherchent juste à expliquer à la société que la non-binarité existe, que c'est là, et que à part l'accepter vous n'avez rien à changer dans vos vies par rapport à ça. C'est d'ailleurs le cas pour de nombreuses autres causes dont l'objectif principal (et presque le seul) est simplement la visibilité et la reconnaissance. Si une personne ne veut s'identifier ni comme un homme ni comme une femme qui sommes-nous pour lui dire qu'elle a tort ? C'est sa personnalité et en ce qui me concerne ça ne me pose aucun problème, et ça ne devrait poser de problème à personne.

Je finirai en disant que c'est un peu égoïste de dire que peu importe ce qu'ils pensent tant qu'ils le gardent pour eux car lorsque l'on ne fait pas partie d'une majorité, soit on vit seul avec sa différence, soit on cherche à se faire reconnaître par la société dans le but de trouver des personnes qui partagent ce trait commun avec vous : c'est quelque chose de rassurant et que je comprends très bien.


Dernière édition par Pikoru le Jeu 14 Sep - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 413
Date d'inscription : 04/08/2016
Âge : 20
Localisation : Hyakkou Academy
Emploi/loisirs : Le non-agir...
Humeur : J'aime pas les gens.

MessageSujet: Re: Débat - Plus de deux genres, oui ou non?   Mer 13 Sep - 20:11

D'abord, je tiens à dire que c'est un sujet dont je n'aime pas parler, car c'est un sujet "fragile". Je m'explique : la moindre phrase en satisfera quelques-uns, et en offensera d'autres. Quoi qu'on dise, il y aura des gens qui ne seront pas d'accord et qui n'hésiteront pas à crier haut et fort que la société, c'est de la merde, et qu'on les oppresse. C'est typiquement le genre de sujet "scandale" que je n'aime pas traiter en général.

Mais, puisque j'en ai rien à foutre des gens, je vais répondre parce que c'est quand même un sujet compliqué, que moi-même je ne comprends pas totalement.
Je suis d'accord que ça va trop loin. Comme tu l'as dit Nerugi, chacun a le droit de se sentir libre dans sa tête, de se penser tel ou tel genre, c'est leur avis et je conçois que biologie =/= psychologie ; après, n'ayant pas réellement réfléchi à ça, je ne peux pas vraiment connaître la psychologie des gens qui se pensent "différents" sur ce plan-là, mais passons. Le problème, c'est quand ça prend des proportions énormes. Je veux dire, quel est l'intérêt d'empiéter sur la liberté des autres en leur imposant quelque chose comme ça ? Qu'est-ce que ça apporte de réel à ces personnes, sur le plan individuel ?
[Du coup, j'édite cette partie suite au commentaire de Pikoru, parce que je m'attendais à un avis de ce genre et je pense m'être mal exprimée : je comprends parfaitement que ces personnes-là veuillent faire voir leur différence au monde, comme tout, c'est souvent par là qu'il faut passer. Je parle ici, comme après, des extrémistes, mais je n'ai pas l'habitude de parler de ça alors mon avis est un peu déconstruit.]
Ce que je reproche aux gens qui disent appartenir à une "minorité", c'est d'en faire trop, d'être obligé de se montrer, de râler, de dénoncer les méfaits de la société, et ensuite de reprocher aux gens de ne pas les suivre, d'être des moutons de la société. Tous les extrémistes sont comme ça, et je trouve que ça dénature complètement l'objectif de départ. Bref, chacun a le droit de penser ce qu'il veut, et c'est justement important que tout le monde en soit conscient et arrête d'agir égoïstement.

Je m'éloigne un peu du sujet, mais pour répondre de manière concise à ta question, je dirais qu'il y a une différence entre biologie et psychologie, et que je comprends les gens qui ne s'identifient pas forcément à leur genre de naissance. En revanche, je ne comprends pas ceux qui en font trop, pour moi c'est surtout un moyen pour certains de faire croire aux gens qu'ils sont différents des autres alors qu'au final ça ne change en rien leur façon d'être et qui ils sont réellement.

Je tiens à rajouter qu'en tant que personne, c'est un sujet qui ne me touche pas directement. En tant que Hanyu, je dirais tout simplement que ce qui se passera à ce niveau-là ne changera pas ma vie (et ne changera probablement pas celle des autres non plus), donc tant que ça n'a pas un impact négatif sur le monde, je m'en fiche.



Cadeaux:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Masculin Messages : 290
Date d'inscription : 05/03/2017
Âge : 18
Localisation : Dans le Royaume de Nohr
Emploi/loisirs : Collectionner des répliques de Katanas
Humeur : Une humeur n'est jamais fixe. Surtout avec moi.

MessageSujet: Re: Débat - Plus de deux genres, oui ou non?   Jeu 14 Sep - 0:11

Tout d'abord, sachez que j'ai tenu compte de vos arguments à tous les deux ;) Et je viens d'apprendre quelque chose qui va enrichir le débat !

On a beau dire que les extrêmistes sont une infime minorité, vers milieu Juillet les associations LGBT ont réussi à faire pression sur le métro Londonien pour que les annonces ne commencent plus par "Ladies and Gentlemen" (Mesdames et messieurs) mais par "Good morning, everybody" (Bonjour, tout le monde)

Pour un détail aussi infime ils se sentent offensés et réclament des changements... Je ne pense pas que ça soit de nombreux extrêmistes mais plutôt les associations qui font preuve de trop, beaucoup trop de tolérance, et j'ai sincèrement peur en imaginant ce dont elles pourraient être capables pour la suite pour satisfaire ce genre d'envies qui vont trop loin. A quand un procès à McDo parce qu'il y a un Happy Meal garçon et un Happy Meal fille ? A quand le choix possible de 57 sexes dans les MMORPG ? A quand l'invention forcée d'une forme grammaticale pour décrire ceux qui ne s'identifient à aucun genre ?

Comme dit précédemment ce n'est que mon avis, mais pour moi ça part trop loin.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Féminin Messages : 2139
Date d'inscription : 28/11/2012
Âge : 19
Localisation : Au pays de l'Ice Tea ~
Emploi/loisirs : Te tuer peut-être ?
Humeur : M'emmerde pas.

MessageSujet: Re: Débat - Plus de deux genres, oui ou non?   Jeu 14 Sep - 12:32

Perso j'ai voté Homme ou Femmes et rien d'autre !

Pour la simple et bonne raison que c'est biologiquement indiscutable, et que comme l'a dit Hanyû, il y a une différence entre biologie et psychologie.
Personnellement je n'ai rien contre ces gens là tant qu'on vient pas m'emmerder avec ça, je n'ai rien contre. Avec ces gens bientôt on aura un "héros" ou "héroïne" Disney qui cherche à savoir quel genre d'espèce il est... :/ Wtf quoi. T'es homme ou femme, et si tu es mal dans ta peau tu changes de sexe si tu en as la possibilité. Mais ceux qui en font trop, veulent juste attirer la pitié/ les regards sur eux, et c'est ce qui est le plus gênant au final je trouve. Ils ont le droit de penser et faire ce qu'ils veulent mais dans la limite du raisonnable. Je connais moi-même une personne qui était une fille et qui passé en homme, et il s'accepte comme il est maintenant et n'en parle pas des masses. Il a décrété qu'il était homme et point barre, et non qu'il était les deux ou je ne sais quel genre.
Donc je pense qu'il faudrait à ces gens là, des grosses séances chez le psy ou des associations pour en parler, car avant de se régler biologiquement il faut que la psychologie suive. Qu'ils arrivent à déterminer ce qu'ils sont et ce qu'ils veulent.

Après j'ai été traumatisé par un film que nous avait passer notre prof d'anglais sur les transsexuels, voire une fille encore avec des seins, avec un son bazar en plein écran, je vous jure que ça fait bizarre. Donc soit t'en a une soit t'en as pas.
C'était le mot de la fin ~


Merci ma Copine Diabolique♥️

I'm not angry, i'm just psychotic~ Mi amore~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sexe : Masculin Messages : 29
Date d'inscription : 10/07/2017
Âge : 20
Localisation : Tours
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Aqueuse

MessageSujet: Re: Débat - Plus de deux genres, oui ou non?   Jeu 14 Sep - 18:47

Il y a eu quelques autres réponses qui globalement allaient contre mes arguments donc je vais essayer de préciser.

Je vais commencer par deux trucs qui sont importants pour comprendre le sens du débat :
 - La non-binarité n’a absolument aucun rapport avec le sexe. On naît soit homme soit femme en fonction du 2e chromosome sexuel et différents facteurs font qu’il peut changer pendant la vie : c’est ce qu’on appelle la transsexualité. Et ceci n’a absolument aucun rapport avec le genre. Dire que sexe=genre c’est faire un raccourci qui a été fait pendant très longtemps parce que ça permettait de classer les deux sexes dans des cases sociales bien définies, mais elles ne sont plus nécessaires à l’époque à laquelle on est. C’est peut-être exagéré mais insister sur le fait qu’il n’y a que homme et femme comme genre c’est un peu rester bloqué sur la notion de « les hommes au travail, les femmes à la cuisine », et j’espère que tout le monde sera d’accord pour dire que c’est très réducteur comme point de vue.
 - On a longtemps considéré (et ce jusqu’à la fin du XXe) siècle que l’homosexualité était une maladie mentale, et pourtant aujourd’hui faire ce genre de commentaire est très mal vu -à juste titre bien sûr-, donc je ne vois pas en quoi la non-binarité devrait être différente de cela. Je peux concevoir que l’on ne comprenne pas comment ça fonctionne mais la non-binarité n’est ni une indécision ni un manque d’assurance pour des personnes qui seraient éventuellement transsexuelles : aucun rapport.

Ensuite je vais répondre personnellement au commentaire de Nerugi parce qu’il parlait d’un exemple concret. J’ai pas vérifié ce que tu as mentionné mais je te fais confiance sur l’événement. Si on ce base uniquement sur ça :

Citation :
« les associations LGBT ont réussi à faire pression sur le métro Londonien pour que les annonces ne commencent plus par "Ladies and Gentlemen" (Mesdames et messieurs) mais par "Good morning, everybody" (Bonjour, tout le monde) »

J’ai du mal à comprendre en quoi ce simple fait peut être dérangeant ou aller à l’encontre des libertés de chacun. Si on me dit que quelqu’un a été choqué par le changement je vais être légèrement perturbé parce que honnêtement ça ne change rien du tout au quotidien de ceux qui prennent le métro. Les seuls qui ont été embêtés dans l’histoire c’est ceux qui s’occupent de l’affichage dans le métro londonien, mais d’un autre côté c’est leur boulot et il y a pas mal de monde qui les font chier pour pas grand-chose. Le reste de ton commentaire fait partie comme tu l’as dit de l’imagination, je cite :

Citation :
« A quand un procès à McDo parce qu'il y a un Happy Meal garçon et un Happy Meal fille ? A quand le choix possible de 57 sexes dans les MMORPG ? A quand l'invention forcée d'une forme grammaticale pour décrire ceux qui ne s'identifient à aucun genre ? »

Ça me semble très peu crédible et très éloigné de la réalité. Tu as fais une extrapolation par rapport à ce qu’ils ont déjà fait -que je trouve aucunement dérangeant d’ailleurs-, de manière à décrédibiliser leur cause, ce qui montre que d’ailleurs tu n’as pas compris l’intérêt de leurs actions. La raison pour laquelle cette association va faire ce genre d’action c’est justement pour faire du bruit de manière justement à « éduquer » le public sur ce que c’est vraiment, éveiller la curiosité, forcer la reconnaissance, qui est un des buts de cette association et que je pense raisonnable. Donc quand par la suite on va dire que ce qu’ils font c’est trop et qu’on ferme les yeux sur le vrai message, et bien ça entraîne ces groupes à justement aller encore plus loin parce que ce qu’ils ont fait avant c’était pas assez pour qu’on les considère comme légitimes. En gros l’extrémisme que vous dénoncez il se construit parce que justement quand il font des petits trucs anodins on va immédiatement leur cracher dessus en disant qu’ils vont trop loin ou que leur cause est inexistante.

Je vais continuer sur le sujet des extrémistes parce que apparemment c’est ce qui fait le plus débat. J’ai déjà mentionné le fait que l’extrémisme il existe pas vraiment, c’est juste qu’on en a peur (parce que ça bouleverse les conventions sociales, admettons je peux comprendre) et qu’on craint que ce qui se passe actuellement va dégénérer. Comme je l’ai dit la seule raison pour laquelle les rassemblements non-binaires font des actions c’est pour gagner de la reconnaissance et la seule chose qui les motive à aller encore plus loin c’est le mouvement inverse qu’ils ressentent à chaque action plutôt qu’une atmosphère de compréhension et de compassion (parce qu’ils ne demandent pas grand-chose de plus). Ça traite une bonne partie du sujet mais il reste deux parties à traiter : la majorité silencieuse et les non-binaires cons. Je vais commencer par le dernier parce que c’est comme ça que je vais définir les « extrémistes » que l’on prend en exemple : des cons il y en a partout et il y en a aussi parmi les non-binaires. Donc oui effectivement vous allez voir des gens qui sont non-binaires et qui vont aussi de vous l’enfoncer dans la gorge bien profond en vous reprochant de ne pas être déjà au courant et de ne pas militer à ses côtés. C’est bien dommage, il décrédibilise la cause, mais je trouve que c’est particulièrement injuste de dire que l’on ne peut pas accepter un mouvement de non-binarité ou de dire que « ça va trop loin » parce que quelques individus qui ont réussi à se faire voir dans les médias ou sur les réseaux sociaux sont des personnes avec un mauvais comportement. C’est injuste parce que justement à côté de ça il y a la majorité silencieuse, qui sont effectivement non-binaires (ils ne s’identifient ni comme femme ni comme homme), qui ne vont rien dire à personne, peut-être le mentionner si le sujet est évoqué ou si la conversation insiste trop fortement sur le genre supposé de la personne (et dans ce cas c’est pas la mort d’accepter qu’on s’est trompé quand on se prend une petite remarque qui n’a aucune intention d’être méchante), mais que malheureusement beaucoup de choses vont décrédibiliser ces personnes. Je trouve aussi que dans cette situation il est extrêmement violent de confronter la personne en disant que ce à quoi il s’identifie n’existe pas. La personne sait beaucoup mieux que vous ce qui lui correspond (puisque comme je l’ai dit dans mon dernier commentaire je considère que le genre est une construction sociale) et il est mal placé de répondre par un déni total à l’effort psychologique que la personne a du traverser pour savoir à quoi elle devait s’identifier. Simplement accepter que ça existe est suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Débat - Plus de deux genres, oui ou non?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Débat - Plus de deux genres, oui ou non?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'aime deux choses
» editions des deux coq d'or
» Une fille pour deux mecs...
» [Collection] Nous deux
» Côte des Deux Amants, le matin, avec Annie et Danver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Direction One Piece V2 ::  :: Discussion courante :: Débats-